Connect with us

Hi, what are you looking for?

Actualité

Sommet Italie-Afrique: une nouvelle approche de coopération entre les pays africains et l’Italie

Le sommet de deux jours ” Italie-Afrique : Un pont pour une croissance commune ” se tient à Rome les dimanche 28 et lundi 29 janvier 2024. Plus de 50 délégations, principalement de pays africains, ainsi que des dirigeants de l’UE et des représentants d’organisations internationales participent au sommet, qui vise à présenter le plan stratégique de l’Italie pour revoir l’approche du pays à l’égard du continent africain.

Ce sommet est le premier événement international organisé en Italie depuis le début de sa présidence du G7, ce qui témoigne de l’importance que l’Italie accorde à son partenariat avec les pays africains. C’est en effet la première fois que la Conférence Italie-Afrique se tient sous la forme d’un sommet de chefs d’État et de gouvernement, puisqu’elle ne s’est tenue jusqu’à présent qu’au niveau ministériel.

La première ministre italienne, Giorgia Meloni, a dévoilé une approche “non prédatrice” visant à favoriser la coopération. Ce plan est baptisé “plan Mattei”, en référence à Enrico Mattei, un administrateur public italien qui, dans les années 1950, a plaidé pour que l’Italie aide les gouvernements d’Afrique du Nord à développer leurs économies et leurs ressources naturelles. Soixante-dix ans plus tard, Meloni présente le plan Mattei comme le joyau de sa politique étrangère, dans le but de renouveler une fois de plus l’approche de l’Italie à l’égard du continent africain.

Le plan devrait coûter environ 3 millions d’euros par an et a une durée de quatre ans. L’objectif est de renforcer la coopération énergétique avec les pays africains et de les aider dans différents domaines, notamment la santé, l’éducation et d’autres secteurs, mais son but principal est de s’attaquer aux causes économiques profondes des migrations massives en provenance d’Afrique. Certains critiques ont fait valoir qu’il manquait une stratégie claire.

Meloni, qui a pris ses fonctions en 2022 avec un programme anti-migrant, cherche à positionner l’Italie comme un lien crucial entre l’Afrique et l’Europe. Dans le cadre de sa présidence du G7 cette année, l’Italie entend faire du développement de l’Afrique un thème central afin de renforcer son influence sur un continent où des puissances mondiales comme la Chine, la Russie et l’Inde ont étendu leur emprise politique.

Written By

Click to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

You May Also Like