Connect with us

Hi, what are you looking for?

Actualité

Mario Zagallo : le joueur et entraîneur brésilien aux quatre titres de champion du monde est décédé à l’âge de 92 ans

Mario Zagallo, qui a atteint cinq fois la finale de la Coupe du monde, un record, et en a remporté quatre, en tant que joueur puis en tant qu’entraîneur du Brésil, est décédé. Il avait 92 ans.

Première personne à avoir remporté la Coupe du monde à la fois en tant que joueur et en tant qu’entraîneur, Zagallo est pour de nombreux fans de football brésiliens un synonyme de patriotisme, de courage et de gloire. Le président de la confédération brésilienne de football, Ednaldo Rodrigues, a déclaré dans un communiqué aux premières heures de ce samedi 6 janvier, confirmant la mort de Zagallo, que ce dernier “est l’une des plus grandes légendes” de ce sport.

Zagallo a joué un rôle crucial dans presque tous les grands chapitres de l’histoire du football brésilien, depuis son premier titre de champion du monde en 1958 jusqu’au tournoi organisé en 2014. L’ancien sélectionneur du Brésil, Tite, lui a rendu visite pour écouter ses conseils avant d’emmener l’équipe aux Coupes du monde 2018 et 2022. Il a été l’attaquant du Brésil lorsque celui-ci a remporté la Coupe du monde en 1958 en Suède et en 1962 au Chili, et a été l’un des premiers joueurs à agir comme un faux ailier, jouant entre les milieux de terrain et les attaquants. Zagallo a arrêté sa carrière professionnelle en 1965 et a commencé sa carrière d’entraîneur avec le club de Rio de Janeiro, Botafogo, l’année suivante.

Nommé sélectionneur de l’équipe nationale en 1970, juste avant la Coupe du monde au Mexique, il hérite d’une équipe comprenant Pelé, Jairzinho, Gerson, Roberto Rivellino et Tostão. Le Brésil a écrasé l’Italie 4-1 en finale, devenant ainsi le premier triple champion du monde. Il a également entraîné le Brésil en 1974, mais sans Pelé, l’équipe a terminé à la quatrième place. Zagallo était l’adjoint de Carlos Alberto Parreira lorsque le Brésil a remporté la Coupe du monde 1994 aux États-Unis, en battant à nouveau l’Italie en finale. Quatre ans plus tard, il était de nouveau à la tête de l’équipe pour la Coupe du monde en France, où le Brésil s’est incliné 3-0 face au pays organisateur dans la finale.

Son dernier rôle en tant qu’entraîneur de l’équipe nationale a été celui d’assistant de Parreira en 2006. Avant le tournoi, le Brésil était le favori pour remporter sa sixième Coupe du monde en Allemagne. Mais l’équipe emmenée par Ronaldinho, Kaká, Ronaldo et Adriano s’est inclinée en quart de finale face à la France. Zagallo est l’un des rares entraîneurs à avoir réussi à entraîner les quatre clubs traditionnels de Rio : Flamengo, Fluminense, Botafogo et Vasco da Gama.

Written By

Click to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

You May Also Like