Connect with us

Hi, what are you looking for?

Actualité

Biodiversité – île aux Aigrettes: des journalistes mauriciens informés des mesures de restauration et de conservation des reptiles

Les journalistes ont ainsi pu découvrir les reptiles de l’île aux Aigrettes, notamment les tortues et les lézards, soulignant leur importance écologique et les efforts de conservation en cours.

La Mauritius Wildlife Foundation (MWF), conjointement avec le Media Trust, a organisé une session de formation pour les journalistes à l’Île aux Aigrettes, axée sur la restauration de l’île, le projet Tortue et le contrôle des espèces envahissantes, ce mardi 25 juin. La session était dirigée par les responsables de terrain de la MWF, en l’occurrence Roberto Cesar et Ryan Law Yu Kan.

Cette initiative fait partie d’une série de trois séances de sensibilisation à la conservation de la faune pour les journalistes, programmées au cours des mois de mai et juin 2024 dans le but d’approfondir la compréhension et l’appréciation des journalistes sur la biodiversité, les initiatives de conservation et les enjeux associés, ainsi que de familiariser les journalistes avec les efforts de conservation de la faune à Maurice.

Les journalistes ont ainsi pu découvrir les reptiles de l’île aux Aigrettes, notamment les tortues et les lézards, soulignant leur importance écologique et les efforts de conservation en cours, malgré les enjeux qui sont posés par les espèces envahissantes.

Roberto Cesar a parlé des menaces mondiales et régionales qui pèsent sur les reptiles, notant qu’au cours des 400 dernières années, une espèce de reptiles sur cinq dans le monde et quatre espèces sur cinq dans la région des Mascareignes étaient menacées d’extinction en raison des pressions humaines.

« La première translocation de reptiles a été réalisée en 2006, avec un focus particulier sur l’île aux Aigrettes et sur l’île Ronde », a précisé Roberto Cesar. Il a mis l’accent sur le travail accompli par la MWF dans la reconstruction des communautés de reptiles mauriciennes, qui résulté au transfert de reptiles vers plusieurs îles. Il a déclaré qu’avant de procéder à des délocalisations, de nombreux aspects étaient pris en considération, comme la bonne santé des animaux.

Parlant de l’existence des tortues sur l’Île aux Aigrettes depuis 1990, Roberto César a affirmé qu’il y avait environ 26 tortues géantes sur l’île, mâles et femelles, dont la reproduction a commencé en 2004. Il a souligné l’importance de ces tortues, soulignant leur rôle écologique dans la dispersion des graines.

🟡🔵 VOUS AVEZ DES PHOTOS ET DES VIDÉOS À NOUS FAIRE PARVENIR ?
🟥 Envoyez-les sur notre Whatsapp 5943 10 00 ou par messagerie sur la page Facebook de Wazaa FM.
🟠🟢 𝙁𝙊𝑳𝙇𝑶𝙒 𝙐𝙨 𝙊𝙣 :
WAZAA FM NORTH/SOUTH 100.5 | CENTER 103.2 | EAST/WEST 106.5
• WhatsApp : 5943 1000
• WhatsApp Channel : https://tinyurl.com/5n6kuf76
• Facebook : http://bit.ly/2NzAEv4
• Web : www.wazaa.mu
• YouTube : http://tinyurl.com/2dazn44b
• X (Twitter) : https://tinyurl.com/mkhj8y84
• Instagram : https://tinyurl.com/28vev9kr
• TikTok : http://tinyurl.com/55ydc4ey
• Listen to Wazaa FM LIVE : http://bit.ly/2XgLqdb
• Listen to Wazaa FM via Online Radio Box : https://bit.ly/3xbo6vo

Biodiversité – île aux Aigrettes: des journalistes mauriciens informés des mesures de restauration et de conservation des reptiles

Advertisement. Scroll to continue reading.
Written By

Click to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

You May Also Like

Actualité

75% des milieux terrestres et 40% des écosystèmes marins sont fortement dégradés. C’est le constat alarmant que partagent des experts internationaux. Un séminaire sur...