BuzzWorld

Tremblement de terre en Turquie : L’Union Européenne, Les Etats-Unis et l’Inde parmi les premiers à envoyer de l’aide

Les gouvernements et les organisations internationales du monde entier ont réagi en proposant leur aide après le tremblement de terre de magnitude 7,8 qui a frappé le sud-est de la Turquie et le nord-ouest de la Syrie, lundi 6 février.

Le président turc Recep Tayyip Erdogan a déclaré que 45 pays avaient proposé leur aide pour les opérations de recherches et de sauvetage. Le président américain Joe Biden a écrit sur Twitter qu’il était “profondément attristé” par les pertes de vies humaines et la dévastation en Syrie et en Turquie, ajoutant : « J’ai demandé à mon équipe de continuer à surveiller de près la situation en coordination avec la Turquie et de fournir toute l’aide nécessaire. »

L’Union Européenne a déclaré qu’elle a mobilisé des équipes de secours, envoyées dans la région par des pays, tels que la Bulgarie, la Croatie, la République tchèque, la France, la Grèce, la Hongrie, Malte, les Pays-Bas, la Pologne et la Roumanie. Au moins 13 pays membres ont offert leurs aides.

Le Premier ministre indien Narendra Modi s’est dit “angoissé” par les décès survenus en Turquie et en Syrie. Il a déclaré que deux équipes composées de 100 personnes et de chiens spécialement entraînés étaient prêtes à être envoyées dans les zones touchées.

Les équipes de secours en Turquie et en Syrie se sont lancées dans une course pour retrouver des survivants alors que le plus grave tremblement de terre depuis 80 ans a dévasté des villes de la région, faisant près de 5 000 morts et plus de 20 000 blessés.

Mardi, les autorités ont extirpé des personnes des décombres par des températures glaciales dans le sud-est de la Turquie et le nord-ouest de la Syrie, où les chutes de neige sont sporadiques.

Plus de 10 000 personnes et des milliers d’engins lourds étaient engagés dans les opérations de sauvetage, les organisations humanitaires se précipitant pour fournir des produits de première nécessité et appelant les donneurs de sang à mesure que le bilan humanitaire s’alourdissait. Le mauvais temps, le mauvais état des routes et l’encombrement des aéroports ont entravé les opérations de sauvetage.

Tremblement de terre en Turquie : L’Union Européenne, Les Etats-Unis et l’Inde parmi les premiers à envoyer de l’aide

Related Posts

1 of 62