Vive tension à Petite Rivière : Des arrestations à prévoir

Vive tension à Petite Rivière : Des arrestations à prévoir
Cinq policiers ont été blessés et un véhicule de la Major Crime Investigation Team (MCIT) ont été endommagés.

Cinq policiers blessés et un véhicule de la Major Crime Investigation Team (MCIT) endommagé. Tel est le bilan des incidents survenus lors de l’exercice de reconstitution des faits qui a eu lieu à Petite-Rivière, lundi 22 octobre. C’était dans le cadre de l’enquête sur le meurtre du petit Ritesh Gobin (11 ans). Nous apprenons que des arrestations sont à prévoir très bientôt.

Le suspect, qui avait égorgé le petit Ritesh Gobin (11 ans), a été conduit sur les lieux du drame. Mais l’exercice de reconstitution a été écourté car la tension était montée d’un cran. C’est lorsque le véhicule de la police,  à bord duquel se trouvait Rakesh Tetree, s’apprêtait à quitter les lieux que des habitants ont lancé des pierres sur la Toyota Prado. Une vitre de la portière gauche et la lunette arrière ont volé en éclats. Il a fallu l’intervention des éléments de la Special Supporting Unit (SSU) pour calmer les esprits surchauffés

L’inspecteur Shiva Coothen, le responsable de communication de la police, nous a fait la déclaration suivante : « Lancer des pierres en pensant que des policiers ne seront pas atteints est un acte répréhensible. Les photographes de la police qui se trouvaient sur les lieux ont pris des clichés. Nous sommes en train de les examiner afin d’identifier les fauteurs de troubles ».

Vive tension à Petite Rivière : Des arrestations à prévoir

Journaliste depuis 2001. A rejoint la rédaction d’Inside News en mars 2017. Il est responsable de l’équipe des Faits Divers.