Vishal Shibchurn : portrait de l’ennemi numéro 1 de la police

Vishal Shibchurn : portrait de l’ennemi numéro 1 de la police
Vishal Sibhchurn dit faire confiance à la justice.

Un homme tranquille pour certains, une grande gueule pour d’autres. C’est comme ça que ceux qui ont côtoyé Vishal Shibchurn, le décrivent.  Depuis une semaine, cet homme que la police soupçonne de faire partie d’un gang très influent au sud de l’île est recherché par différentes unités de la force policière. Mais Vishal Shibchurn a réussi à passer entre les mailles du filet. Qui est donc cet intriguant personnage qui, pendant plus de quatre ans, n’a cessé de donner du fil à retordre aux autorités ?

Issu d’une famille modeste, Vishal Shibchurn est le benjamin d’une famille de quatre enfants : trois garçons et une fille. L’ainé est décédé en 1997. Son père, âgé de 80 ans était réceptionniste à l’hôpital de Rose Belle tandis que sa mère âgée de 69 ans était femme-laboureur. Ex-élève de l’école primaire de Saint Hubert, il a fréquenté le collège Hamilton.

Après avoir eu son School Certificate (SC), il a fait des petits boulots avant d’être embauché comme sapeur-pompier en 1997. Il profitait de ses heures libres pour aider ses parents dans leur plantation de légumes. Selon son frère Ravi, Vishal était également un travailleur social. « Il aimait aider les jeunes. Il les encourageait à faire du sport. Il avait de grandes qualités certes mais aussi des défauts». Selon certaines personnes qui l’ont côtoyé, Vishal Shibchurn était un homme « calme » et « pieux ».

D’autres en revanche, le voyaient comme une grande gueule. Ils voyaient même d’un très mauvais œil ses fréquentations. Il s’agit d’un groupe sectaire qui dénonce certaines pratiques douteuses de certains ripoux. « Depuis que Vishal avait dénoncé un trafiquant de drogue et informateur de l’ADSU, il s’est attiré de sérieux ennuis », laisse entendre un proche.

Il a commencé à avoir des problèmes avec la police. On l’accusait d’être impliqué dans des cas d’agressions, du braquage à la SBM de Port Louis en 2017 d’avoir saccagé des maisons, où même d’avoir tiré des coups de feu sur l’ambassade de France. (Voir plus loin)

Marié à l’âge de 24 ans avec Maheswaree, il a construit sa maison sur celle de ses parents. De cette union est né Manav, âgé de 18 ans. Mais pour Bhai Vishal, la vie était loin d’être un fleuve tranquille…

Ses démêlés avec la Justice :-

  1. Agression sur Véronique Adrien

Octobre 2014: Vishal Shibchurn a été provisoirement accusé d’avoir agressé Veronique Adrien, une habitante de Saint Hillaire. En décembre 2016 , il est également accusé d’avoir saccagé la maison de cette dernière. Notons que cette affaire a été rayée en cour.

  1. Poignets sectionnés d’Aslam Noorsing

Mars 2016 : Des hommes cagoulés avaient sectionné les poignets d’Aslam Noorsing, avant de le laisser pour mort à Cluny. Cette agression a choqué le pays tout entier.  Une fois encore, Vishal Shibchurn est soupçonné d’être l’auteur de cette agression.

  1. Coups de feu sur l’ambassade de France

Mai 2016 : Des coups de feu sont tirés sur l’ambassade de France et sur l’hôtel Saint-Georges aux petites heures du matin. Soupçonné par la police d’être l’auteur de cette fusillade, Vishal Shibchurn a été arrêté avant de retrouver la liberté conditionnelle.

  1. Braquage à la SBM de Port-Louis

Février 2017 : Vishal Shibchurn est soupçonné d’avoir commis un vol dans la succursale de la SBM à Port Louis. Des plants de cannabis, une arme à feu ainsi que des bijoux ont été saisis à son domicile lors d’une descente musclée de différentes unités de la force policière.

  1. Non-respect de couvre-feu

Novembre 2018 : Vishal Shibchurn a dû passer une nuit en cellule policière pour non-respect des conditions imposées par la cour pour sa remise en liberté conditionnelle.

Plusieurs charges dont ‘damaging property by band, ‘possession of firearms’ et ‘Rogue and Vagabond’, retenues contre Vishal Shibchurn ont été rayées en cour. Dans une déclaration faite à presse  la semaine dernière, il a déclaré qu’il a toujours fait confiance à la justice.

Vishal Shibchurn : portrait de l’ennemi numéro 1 de la police

Journaliste depuis 2015. A rejoint l’équipe d’Inside News en août 2017. Spécialité : faits divers et enquête. La lecture, la politique, le cinéma