PolitiqueVideo

Pravind Jugnauth : les inquiétudes, les anomalies…ont été rejetées par la cour”

“Les inquiétudes, les anomalies… par rapport aux pétitions électorales ont été rejetées par la cour. Elles ont été considérées comme étant frivoles”: c’est la réponse donnée par le Premier ministre, Pravind Jugnauth à une question supplémentaire à la Private Notice Question du leader de l’opposition, à l’Assemblée Nationale, ce mardi 17 mai. Le chef du gouvernement répondait à la PNQ centrée sur l’enregistrement des électeurs auprès de la Commission électorale.

Xavier-Luc Duval a voulu avoir des précisions sur les amendements qui seront apportés à l’enregistrement des “Commonwealth Citizens”. Il a voulu obtenir des éclaircissements sur l’intégrité de la base de données informatisée et une politique informatique de pointe. Pravind Jugnauth a précisé que l’Angleterre donne la possibilité de voter aux citoyens du Commonwealth. “[…] Le jour que vous atterrissez, vous avez le droit de voter”, a-t-il déclaré.

Revenant à la charge sur les allégations du leader l’opposition par rapport au droit de vote accordé aux travailleurs étrangers, le Premier ministre a rétorqué : “Il est en train de faire des allégations. Les travailleurs, combien ont-ils été achetés ? Pour ce qui est des allégations, combien ont-elles été prouvées par l’opposition? Ils peuvent le dire ici et sur une caisse de savon, mais en Cour Suprême, ils ne peuvent pas le faire” Plus loin, donnant la réplique au député, Reza Uteem, le Premier ministre, a fustigé : “Il prend des points sans fondements. Comme je le dis toujours, l’honorable Uteem ne comprend pas (…) Je suis en train de citer des cas que la cour a rejetés.

Il y a des pétitions qu’ils ont été retirées, et d’autres qui ont été rejetés. Ils ont eu la queue entre les jambes” Auparavant, Pravind Jugnauth a rappelé que la Constitution garantit le droit de vote à tout citoyen éligible, à condition qu’il soit dûment inscrit en tant qu’électeur dans une circonscription particulière. Les qualifications et l’inscription des électeurs sont régies par les dispositions des clauses 42, 43 et 44 de la Constitution et de la partie II de la loi sur la représentation du peuple.

Les qualifications des électeurs sont définies à la clause 42 de la Constitution. Le chef du gouvernement souligné que la date prescrite est le 1er janvier de chaque année et cela est prévu à l’article 4A de la loi sur la représentation du peuple. La date prescrite est donc la date de référence aux fins de déterminer la résidence de toute personne à l’égard du registre à dresser dans une année.

Related Posts