Une tombe datant de 4 400 découverte, la France tente de désamorcer la crise

Une tombe datant de 4 400 découverte, la France tente de désamorcer la crise
La tombe serait celle d'un prêtre

Des milliers de Hongrois dans la rue, en France, on tente de désamorcer la crise Gilet Jaune et une tombe de plus de 4 400 ans découverte en Egypte : ce sont là quelques nouvelles du monde.

La tombe d’un prêtre datant de plus de 4 400 ans a été découverte sur le site de Saqqara, au sud du Caire, par une mission archéologique égyptienne. Elle date de la Ve dynastie (entre 2 500 et 2 300 avant J.-C.) et du règne de Néferirkarê, selon le ministère des Antiquités.
La tombe est “exceptionnellement bien conservée, colorée avec des sculptures à l’intérieur. Elle appartient à un prêtre de rang élevé”, s’est réjoui samedi 15 décembre le ministre des Antiquités, Khaled el-Enany, devant un parterre d’invités et la presse.

Budapest : 15 000 personnes dans la rue

À Budapest, quelque 15 000 personnes sont descendues dans la rue dimanche 16 décembre pour protester contre la politique du Premier ministre national-conservateur Viktor Orban. Les manifestants ont voulu marquer leur opposition à une loi controversée assouplissant le droit du travail, adoptée quelques jours plus tôt. Le texte porte à 400 par an – soit l’équivalent de deux mois de travail – le nombre d’heures supplémentaires qu’un employeur pourra demander à ses salariés, avec un délai de paiement porté à trois ans.

Édouard Philippe détaille les mesures pour désamorcer la crise des Gilets jaunes

Édouard Philippe a précisé dimanche 16 décembre les modalités des mesures en faveur des Gilets jaunes, au lendemain d’une forte baisse de leur mobilisation qui fait espérer au gouvernement une sortie de crise après un mois de chaos.

Le Premier ministre indique que le gain de 100 euros net pour les salariés proches du Smic, mesure phare annoncée par Emmanuel Macron, passera “par une hausse massive de la prime d’activité” qui sera versée “dès le 5 février pour compléter le salaire de janvier”.

Yémen : De violents combats et des raids aériens à Hodeïda

Malgré l’accord de cessez-le-feu, des combats et des raids aériens ont eu lieu dans la nuit de samedi à dimanche dans la région de Hodeïda, dans l’ouest du Yémen. L’émissaire de l’ONU au Yémen Martin Griffiths a rapidement exhorté dimanche 16 décembre les belligérants yéménites à respecter l’accord de trêve. Dans un tweet, Martin Griffiths l’émissaire de l’ONU a souligné “attendre des deux parties qu’elles respectent leurs obligations conformément au texte et à l’esprit de l’accord” annoncé jeudi en Suède.

 

 

Plus de trente ans d’expérience dans la presse. Il est le bras droit de Krsna Coopoosamy et occupe le poste de Rédacteur en Chef-adjoint. Il aime le sport, la lecture et le cinéma.