Uncategorized

Un officier du SRG testé positif : panique à la SSU numéro 3

Panique à la Special Supporting Unit (SSU) numéro 3 depuis que l’un des membres du Special Response Group (SRG) a été testé positif à la Covid-19, il y a deux jours. Selon, les membres de cette unité, le protocole sanitaire n’aurait pas été respecté. C’est-à-dire que le bâtiment n’aurait toujours pas été désinfecté.

Les locaux du SRG, nous confie une source, sont situés juste à côté de la SSU numéro 3. Il fait ressortir que les membres du SRG et ceux de la SSU utilisent les mêmes toilettes et salle de bain, ainsi que les lits.

A noter que le SRG compte environ 30 membres tandis que la SSU numéro 3 en compte une cinquantaine. Ces deux équipes sont souvent appelées à faire des patrouilles dans le métro. « C’est la panique à la SSU numéro 3. Nous avons alerté le Headquarters, mais rien n’a été fait jusqu’à présent. La désinfection n’a pas encore eu lieu. Pis encore, aucun d’entre nous n’avons été soumis à un test PCR. Les membres du SRG ont pris l’initiative de se mettre en auto isolation », nous confie notre interlocuteur.

Un officier du SRG testé positif : panique à la SSU numéro 3

Related Posts

1 of 677