Uncategorized

Un jockey profère des menaces de mort à un concessionnaire de voitures

« Donn mo 4×4 sinon mo couloute twa mo fer twa dispataître ». Ce sont les menaces qu’un jockey aurait proférées à l’adresse d’un concessionnaire de voitures. Cet habitant Triolet, a déposé plainte au poste de police de police de sa localité, vendredi 17 septembre. Selon le concessionnaire, il y aurait eu un différend entre lui et le jockey concernant l’achat d’un tout-terrain importé de la marque Toyota Hilux d’une valeur de plus de Rs 1 million.

L’histoire est complexe, mais mérite qu’on s’y attarde. Tout a commencé, dit le plaignant au mois de février 2020. Un habitant de la localité, avait effectué un dépôt de Rs 200 000 pour l’achat du 4×4. Mais ce dernier est resté injoignable pendant plusieurs mois.

Au mois d’octobre 2020, raconte le concessionnaire, le jockey s’est présenté à son domicile pour l’informer qu’il devra désormais négocier avec lui au sujet de l’achat du 4×4.Mais lui aussi n’a plus donné signe de vie pendant des mois. Il a remis au concessionnaire Rs 200 000 le 30 mars 2021

Puis au mois d’août 2021, relate le concessionnaire, le jockey a refait son apparition. Ce dernier l’a informé qu’il ne pouvait pas payer la différence, soit la somme de Rs 730 000 et qu’il souhaitait avoir un crédit. Le concessionnaire a refusé. Néanmoins, il a suggéré au jockey d’avoir recours à une institution bancaire pour financer l’achat du véhicule. Mais le jockey n’a pas accepté. Les deux hommes n’ayant pu trouver un terrain d’entente, la négociation a pris fin.

Le 15 septembre, relate le concessionnaire, le jockey a débarqué à son domicile. Il était accompagné de quatre individus. Le jockey lui a lancé d’un ton menaçant tout en l’injuriant : «Mo bizin mo 4×4. Donn mwa li sinon mo kouloute twa mo fer twa disparaître ». Le concessionnaire a gardé son sang-froid tout en restant sur sa position.

L’un des hommes qui avaient accompagné le jockey lui a alors lancé une sévère mise en garde : « Fer attention avek ki to pe gagn zafer, si li ( le jockey) li capav pay 2 ou 3 fois ce ki li finn paye twa, li pou eklate twa ! Fer attention demain to pena la santé. Ni capav marsé ni bouz lamé ek lipié».

Le concessionnaire avance qu’il a encore reçu des menaces de la part du jockey et d’un autre individu au téléphone, ce vendredi. Il dit craint à présent pour sa sécurité et celle des membres de sa famille. D’où sa décision d’alerter la police.

Un jockey profère des menaces de mort à un concessionnaire de voiture

Related Posts

1 of 677