Uncategorized

Pravind Jugnauth : « Vous pouvez ne pas m’aimer. Mais les faits restent les faits »

« Je n’ai pas l’immunité contre les critiques, mais je dois pouvoir avoir le droit de les répondre ! »: c’est le message du Premier ministre, Pravind Jugnauth, expliquant les raisons de la tenue de plusieurs congrès à travers le pays en marge du 40e anniversaire du MSM. Il répondait ainsi aux questions de la presse, à Palmerstone, hier.

Le Premier ministre a exprimé le voeu d’être de plus en plus proche avec la population. Et par extension, donner la réplique à toutes les critiques formulées à son encontre. « Mo koz enn langaz de veriter » , a-t-il lancé. Pravind Jugnauth a dit ne pas vouloir influencer l’opinion publique, mais de « donner ma version des faits pour que la population puisse en juger.»

Le Chef du gouvernement a avancé n’avoir d’autre choix que d’avoir recours à des rassemblements politiques, car il dénonce, ce qu’il qualifie d’une campagne de « désinformation » enclenchée par certaines personnes contre lui. « Vous pouvez ne pas m’aimer. Mais les faits restent les faits ».

Pravind Jugnauth : « Vous pouvez ne pas m’aimer. Mais les faits restent les faits »

Related Posts

1 of 595