Uncategorized

Pollution sonore : des fauteurs de troubles sèment la panique à Morcellement Belle Vue, Albion

La police a dû intervenir dans la nuit du dimanche 26 décembre à l’avenue Anthurium, Morcellement Belle Vue Phare, Albion pour rappeler à l’ordre un groupe d’énergumènes qui a mis la musique à fond la caisse à partir de 23 heures. Ils étaient une trentaine d’hommes qui sont arrivés à bord de plusieurs voitures pour faire la fête et ont installé leur matériel de sonorisation dans la cour.

Lorsque la police est arrivée pour rappeler les fêtards à l’ordre, ceux-ci n’ont pas hésité à entrer dans la cour voisine pour tenter d’agresser un chef de famille qu’ils tenaient pour responsable d’avoir téléphoné à la police.

Le pire a pu être évité quand les policiers eux-mêmes, ont dit aux fauteurs de troubles surexcités que le chef de famille n’avait rien à voir avec leur arrivée. L’homme doit aussi son salut à son épouse qui l’a défendu vigoureusement en affirmant, elle aussi, que son mari n’avait rien à voir avec la venue de la police.

Peu auparavant, un homme d’un certain âge a été agressé verbalement par les mêmes énergumènes lorsqu’il a été leur dire que le bruit le dérangeait à cette heure de la nuit. L’un d’eux lui a lancé : « Kouver to latet avec enn kapot, to pou kapav dormi ».

On peut retenir deux choses sur ces événements de dimanche : d’abord, les règles sanitaires décrétées par le gouvernement en cette période de pandémie n’étaient pas respectées. En second lieu, il s’agit d’une bande de fauteurs de troubles qui croit être au-dessus de la loi.

Les habitants du village ont pour leur part déjà pris la décision d’alerter le bureau du Premier ministre, le ministre de l’Environnement de cette situation et attendent à ce que le commissaire de police assume ses responsabilités et fasse respecter l’ordre et la paix, comme il l’a promis.

Pollution sonore : des fauteurs de troubles sèment la panique à Morcellement Belle Vue, Albion

Related Posts

1 of 678