Uncategorized

Petite-Rivière-Noire : une monitrice de natation victime d’une tentative de viol

Un cauchemar. C’est ce qu’a vécu une monitrice de natation lors d’une séance de jogging à Ilot aux Fortier, Petite-Rivière-Noire, samedi 25 décembre. Alors qu’elle marchait, elle a remarqué qu’elle était suivie par un homme qui promenait deux chiens.

Peu après, cet homme s’est rapproché pour engager la conversation. La jeune femme de 27 ans n’a pressenti aucun danger et a répondu. Puis contre toute attente, l’homme l’a saisie par les cheveux et l’a menacée avec une lame d’une scie. Il s’est montré très entreprenant et a même voulu passer aux choses sérieuses.

La jeune femme a alors sorti son téléphone pour appeler son père. Mais son agresseur le lui arraché des mains. La monitrice de natation est parvenue à s’enfuir et s’est rendue au poste pour rapporter le vol de son téléphone portable. Un peu plus tard, deux policiers qui effectuaient une patrouille dans la région ont aperçu un individu qui ne portait pas de masque.

L’individu a décliné son identité et son adresse. Mais les policiers pas satisfaits des informations fournies ont décidé de l’embarquer. Ce simple contrôle de routine a pris une autre tournure. Les membres de la Criminal Investigation Division (CID) qui se trouvaient au poste de police ont constaté que l’homme répondait au signalement fourni par la jeune femme. En plein dans le mille.

Il s’agissait bien de l’agresseur. Ce dernier avait fourni un faux nom et une fausse adresse aux policiers. Il s’appelle en réalité Marco Pierot, âgé de 31 ans et domicilié à Petite-Rivière- Noire. L’enquête est menée sous la supervision du surintendant Bansoodeb.

Petite-Rivière-Noire : une monitrice de natation victime d’une tentative de viol

 

Related Posts

1 of 676