Uncategorized

Marie Chantal Anne maintenue en détention policière pour une énième affaire d’escroquerie

Elle refait parler d’elle et cette fois, Marie-Chantal Anne est accusée par une femme et son fils de les avoir escroqués de l’argent en les faisant croire qu’elle leur permettrait d’obtenir une maison de la NHDC.

Selon la plaignante, Marie Chantal Anne, l’aurait arnaqué la somme de Rs 80 000 dans un premier temps. Toutefois, elle explique que lorsqu’elle a compris qu’elle s’était fait piéger, avoir informé ladite escroc présumée qu’elle allait l’a dénoncé à la police. C’est alors que Marie Chantal Anne lui aurait remboursé une partie dudit montant, soit, Rs 55 000.
N’ayant plus aucune nouvelle de celle qui lui avait fait la promesse de lui donner une maison et ses Rs 25 000, manquants toujours au compte, la victime s’est rendu à la police.

Marie Chantal Anne, a ainsi été arrêté le 15 octobre et a comparu devant la justice.
Sa demande de remise en liberté sous caution n’a pas été acceptée par la magistrate Deepti Bismohun.Cette dernière a expliqué sa décision par le fait que, premièrement, l’accusée n’était pas à son premier coup. Deuxio, dans le passé, elle n’a pas respecté les conditions entourant la remise en liberté conditionnelle et tertio, la magistrate a souligné qu’il serait impossible de surveiller Chantal Anne pendant 24 heures pour éviter qu’elle ne prenne la poudre d’escampette.

« I find no condition of bail which would curtail the risk of re-offending and/or absconding at this stage as there is none which would allow a 24/7 surveillance of the Applicant’s movements”, affirme la magistrate de la Bail and Remand Court.

L’accusée reste, de ce fait, en détention policière jusqu’à nouvel ordre.

Marie Chantal Anne maintenue en détention policière pour une énième affaire d’escroquerie

Related Posts

1 of 677