Uncategorized

Kung fu fighting dans le couloir de l’hôpital Victoria

Un patient s’est donné en spectacle à l’hôpital Victoria, mercredi 22 septembre. Lorsqu’un policier lui a fait remarquer qu’il ne portait pas son masque correctement, l’homme âgé d’une soixantaine d’années, vexé, a insulté le policier. Les choses ont vite tourné au vinaigre par la suite.Des médecins et des patients ont eu droit à une séance gratuite de Kung Fu…

Que s’est-il passé quelques minutes plus tôt ? Le policier qui effectuait sa ronde habituelle a aperçu un homme à proximité de l’Orthopaedic Unit avec le masque en dessous du menton. Le policier le lui a fait remarquer poliment, mais la réaction du patient a surpris plus d’un. « Mo mask pa la meme! Ki to le plis ki sa?», a-t-il retorqué au policier.

Ce dernier lui a demandé son nom ainsi que son adresse. C’est là que le patient a pété les plombs : « Mo pas pou donn twa narien ! Mo pou donn twa enn kout poing». A la surprise générale, le fauteur de troubles a joint le geste à la parole. Il a donné des coups de poing au visage du policier. Puis, il l’a mis KO après lui avoir donné un coup de pied à l’estomac.

Les constables Joypaul Beekarry et Thandrayen sont venus prêter main forte à leur collègue. Ils ont eu du fil à retordre pour maîtriser le patient qui se débattait comme un beau diable.

Finalement, ce dernier a été conduit au poste. Il s’agit d’un habitant de Palma, Quatre-Bornes âgé de 66 ans. Il écopera d’une amende pour « failing to wear protective mask over mouth and nose in breach of the preventive and sanitary measures (Covid-19) regulations 2021». Le policier a également porté plainte contre lui pour agression.

Kung fu fighting dans le couloir de l’hôpital Victoria

 

Related Posts

1 of 681