Uncategorized

Hippisme – affaire thermogène : de Gameloft à El Patron

Les faits sont que dimanche dernier dans la quatrième épreuve de la 9e journée, , un cheval El Patron a couru avec du thermogène dans les narines. Ce produit a aussi été détecté dans le sang et l’urine du cheval. L’enquête, instituée par le Mauritius Turf Club (MTC), qui devait se tenir ce vendredi, n’a pas eu lieu. La raison étant que l’entraineur de l’écurie du cheval, Shirish Narang, ne s’est pas rendu à l’enquête, avançant des raisons médicales. C’est donc mal parti pour ceux qui s’attendaient à connaitre un dénouement rapide dans l’affaire désormais connue comme l’Affaire ‘thermogène’.

À lire aussi : Hippisme – affaire El Patron : Comment du thermogène peut faire bouger la cote ?

Cette affaire prend étrangement les mêmes contours que celle qui a sanctionné l’affaire Gameloft. On se souvient en effet que Gameloft, un des coursiers de Shirish Narang avait été testé positif au Human Recombinant Erythropoietin (EPO) en 2016. Positivité confirmée par le Laboratoire des courses hippiques (LCH). Notons que Gameloft allait être le premier cheval à Maurice avoir été testé positif à l’EPO.

Le Mauritius Turf Club, après enquête, a disqualifié l’entraîneur de Gameloft, Shirish Narang, pour une période de douze mois. Il a également écopé d’une amende de Rs 250 000 en tant que responsable de ce coursier. En appel, sa suspension a été annulée. Celle affaire a pris deux ans avant de connaitre un dénouement.

Doit-on croire que ce sera aussi le cas dans cette nouvelle controverse concernant un coursier de l’écurie Narang après ce premier renvoi pour des raisons médicales … ?

Pour en savoir plus, suivez notre émission spéciale Xot Turf sur Wazaa FM ce vendredi à partir de 17h15.

Hippisme – affaire thermogène : de Gameloft à El Patron

 

 

Related Posts

1 of 701