Uncategorized

Gen Z, les jeunes entrepreneurs qui font un malheur sur les réseaux sociaux

Pour les entreprises, les réseaux sociaux sont devenus un des meilleurs moyens de toucher leur audience, mais pas forcément les jeunes qui demeurent plus une cible marketing à cause de leur présence accrue sur toutes les plates-formes en vogue. Cependant, Rahvi Bichon, Nusha Gutty et Ally Boolaky sont des exceptions à la règle. Ils ont su et appris comment faire usage de Facebook, Instagram ou TikTok pour promouvoir leur start-up et produits. Rien d’étonnant, car de nombreuses études indiquent que la génération Z (Gen Z) est connue comme la génération la plus entrepreneuriale de tous les temps ! Wazaa FM les a rencontré.

Rahvi Bichon, jeune entrepreneur de 25 ans et sa fiancée, Nusha Gutty ont débuté dans le monde de l’entrepreneuriat en septembre 2018. Ils gèrent Dollupboutique, une entreprise vestimentaire. A ce jour ils comptent un nombre de 39.4K d’abonnés sur instagram & 28.3K sur facebook.

Ce jeune couple fait usage des réseaux sociaux pour promouvoir leurs produits. Rahvi et Nusha choisissent leurs produits en fonction des fêtes et des saisons de l’île Maurice, les produits sont importés de Hong Kong et de Thaïlande par avion et aussi par bateau.
«Je voulais être mon propre patron pour être plus flexible sur mes journées de travail. Les réseaux sociaux étaient parfaits pour lancer mon entreprise», confie Rahvi Bichon. De ce fait, celui qui travaillait, auparavant, comme développeur web au sein d’une entreprise a toujours voulu se mettre à son propre compte.

Désormais, par le biais de Dollupboutique, sa fiancée et lui, offrent régulièrement des cadeaux («giveaways») pour remercier leur communauté en ligne. Ils utilisent aussi facebook pour faire de la publicité. Le système de « Instagram stories » est aussi utilisé pour poster leurs nouveaux produits.

Rahvi s’occupe des commandes, ainsi que des livraisons. Quant à Nusha, elle poste les vêtements sur Instagram et s’occupe des messages privés des clients.
Parlons maintenant d’Ally Boolaky, habitant de Médine, plus connu comme « Ally Royals » sur les réseaux sociaux. Ce jeune homme de 18 ans compte actuellement un nombre de 114k d’abonnés sur Instagram et de 92k sur Tiktok. Ayant sa propre ligne de vêtements, Ally travaille aussi comme influenceur à Sands Suites Resort & Spa.

Il est aussi en partenariat avec Influencers Awards Mauritius. En revanche, Ally Royals consent que faire usage des réseaux sociaux comporte, aussi, un côté négatif, c’est à dire les haineux. Mais il s’efforce de voir les choses de manière philosophique en confiant que « une mauvaise publicité reste quand même de la publicité ».

Un bel exemple de trois jeunes entrepreneurs qui ont su faire bon usage des plates-formes communautaires pour promouvoir leurs activités et en même temps faire monter leur cote en tant qu’influenceur.
Ne dit-on pas, dans le jargon tech, que le dirigeant de demain doit être un influenceur !

Article signé : Chavee Hookoom

Gen Z, les jeunes entrepreneurs qui font un malheur sur les réseaux sociaux

Related Posts

1 of 676