Uncategorized

FTA/Huawei : “Maurice sera un catalyseur pour façonner les perspectives économiques futures”

Au cours de la deuxième journée de l’atelier concernant la validation de l’accord de libre-échange Chine-Maurice, Huawei Technologies a présenté d’autres objectifs fixés dans un proche avenir suivant l’ambition de «Façonner les perspectives économiques futures».

L’accord de libre-échange permettra à Huawei de collaborer avec une multitude d’entreprises au niveau local et international. Cela élargira également la portée de Huawei non seulement aux entreprises, mais également aux services financiers, y compris à de nombreuses banques mondiales. La deuxième journée de l’atelier a été suivie par diverses prestigieuses sociétés bancaires, ainsi que Deepak Balgobin, ministre des Technologies, de la communication et de l’innovation, Mahen Seeruttun, ministre des Services financiers et Alan Ganoo, ministre des Transports et des Affaires étrangères. Lors de cette deuxième journée, Harvesh Seegolam, gouverneur de la Banque de Maurice, ainsi que M. Ian Valentine, consultant principal, Huawei Technologies ont aussi pris la parole concernant les projets futurs.

Deepak Balgobin a souligné que « Maurice peut servir de base de services TIC pour le marché africain. Les entreprises chinoises et mauriciennes sont les bienvenues pour installer des usines d’assemblage à Maurice pour des produits technologiques tels que les téléphones intelligents, les téléviseurs intelligents et cibler le continent africain. Les grandes multinationales chinoises du secteur des TIC, comme Huawei, ont apporté leur contribution au secteur.» Il a aussi fait ressortir que Maurice possède toute les structures nécessaires pour adopter la numérisation de ces services.

« Huawei a structuré son siège à Maurice et emploi plus de 300 employés. La compagnie contribue également à faire émerger les talents nécessaires pour soutenir la transition de Maurice vers une économie numérique et basée sur les services, par exemple le programme Seeds for the Future, où ils offrent aux étudiants locaux une formation et une exposition aux technologies et au savoir-faire de pointe de la Chine”, a également déclaré le ministre Balgobin.. Cela avant d’ajouter: “Huawei a été un partenaire majeur dans l’organisation de divers événements comme le World AI Show, pour façonner la feuille de route de l’IA de Maurice, le séminaire 5G, Innovation for All Summit. D’autres grandes entreprises chinoises comme Alibaba pourraient tirer parti de la position géographique de Maurice en tant que centre logistique et desservir la région de l’Afrique orientale et australe.»

Représentant Huawei à la table ronde « L’axe trilatéral: Chine – Maurice – Afrique», Ian Valentine affirme que Maurice peut servir de « pont entre les nuages ​​occidentaux et les nuages ​​chinois », ce qui implique que Maurice sera une porte d’entrée pour la Chine aux pays occidentaux, et vice versa. Au cours de la table ronde, l’accent a été mis sur la «numérisation exponentielle» de l’économie dans le secteur financier et son effet positif sur la révolution de l’Afrique. Ian Valentine révèle également que Maurice peut être un «catalyseur» pour l’unification de l’Afrique en tant que force de l’économie mondiale.

Il faut dire que Huawei est l’un de principaux fournisseurs mondiaux d’infrastructures et d’appareils intelligents des technologies de l’information et des communications (TIC). Avec des solutions intégrées dans quatre domaines clés comme les réseaux de télécommunications, l’informatique, les appareils intelligents et les services cloud. Huawei s’engage à apporter le numérique à chaque personne, foyer et organisation pour un monde entièrement connecté et intelligent.

FTA/Huawei : “Maurice sera un catalyseur pour façonner les perspectives économiques futures”

Related Posts

1 of 611