Uncategorized

FTA/Huawei : encourager la «numérisation» des entreprises à Maurice

Dans le cadre de la validation de l’accord Maurice-Chine, portant le libre-échange entre la Chine et les pays africains, l’Economic Development Board (EDB) a organisé un atelier intitulé «Shaping Future Economic Perspectives», le lundi 1er mars au Méridien. L’occasion pour Huawei de lancer l’idée d’encourager la « numérisation » des entreprises à Maurice afin de remplir son rôle de leader numérique émergent en Afrique.

L’atelier a réuni des représentants de diverses entreprises renommées de Maurice, ainsi que Renganaden Padayachy, ministre des Finances, Soomilduth Bholah, ministre du Développement industriel, des PME et des coopératives, Alan Ganoo, ministre des Affaires étrangères, Sun Gongyi, Ambassadeur de la République populaire de Chine à République de Maurice et Hu Ming, Conseiller économique de l’ambassade de Chine.

L’atelier a réuni des représentants de diverses entreprises renommées de Maurice, ainsi que Renganaden Padayachy, ministre des Finances, Soomilduth Bholah, ministre du Développement industriel, des PME et des coopératives, Alan Ganoo, ministre des Affaires étrangères, Sun Gongyi, Ambassadeur de la République populaire de Chine à République de Maurice et Hu Ming, Conseiller économique de l’ambassade de Chine.

Une comparaison ciblée avec l’économie numérique chinoise a été effectuée pour atteindre un objectif au niveau local. En outre, le point central de la présentation était la collaboration entre la Chine et Maurice visant à faire passer Maurice non seulement au commerce de marchandises, mais aussi à un centre d’exportation de services avec le commerce électronique et les innovations sur le marché mondial, en fonction de son attractivité du point de vue de la solidité budgétaire.

Comme l’a mentionné Hu Ming, conseiller économique « le commerce des services joue un rôle important pour soutenir la transition de Maurice vers une économie numérique et basée sur les services. Une entreprise mondiale comme Huawei est l’un des exemples qui ont réussi à installer son siège social mondial à Maurice. Huawei a créé plus de 1 500 opportunités d’emploi depuis 2004. Elle emploie aujourd’hui plus de 200 employés locaux et contribue à améliorer les compétences des professionnels des TIC et de la finance grâce à ses programmes de formation, et a permis à Maurice d’exporter des talents vers d’autres pays africains. »

Related Posts

1 of 615