Uncategorized

Connect The Dots : « La pandémie la plus mortelle est la violence envers les femmes »

Aujourd’hui, 25 novembre, nous célébrons la Journée internationale pour l’élimination de la violence à l’égard des femmes. Le thème de cette année est « Oranger le monde : mettre fin dès maintenant à la violence à l’égard des femmes ! ».

À cette occasion, Shanishta Sookna, une des membres de Connect The Dots, une association qui prône le développement personnel, l’estime de soi et l’autonomisation, a voulu faire passer un message pour les femmes. « Je crois que la pandémie la plus mortelle est la violence envers les femmes. C’est un virus qui sévit depuis des années et qui tue des femmes et des filles à l’extérieur comme à l’intérieur », déclare Shanishta Sookna.

Pour la jeune femme, il n’est plus question de parler où de se demander quoi faire pour améliorer la situation, mais il faut impérativement agir pour éliminer la violence contre les femmes. Shanishta Sookna rappelle avec force le message suivant : « En tant que filles de cette génération, nous savons ce que nous méritons et nous combattrons ensemble ».

Connect The Dots : « La pandémie la plus mortelle est la violence envers les femmes »

Related Posts

1 of 677