Uncategorized

Bar Council : Roshi Bhadain sévèrement réprimandé pour propos à caractère sexuel

Le Bar Council a sévèrement réprimandé l’avocat Roshi Bhadain suite aux propos à caractère sexuel tenus à l’égard du Senior Counsel, Me Narghis Bundhun. Loin d’être convaincu par les explications de Roshi Bhadain, le Conseil de l’Ordre des avocats estime que ce dernier a franchi la ligne de démarcation entre l’avocat et le leader politique.
L’affaire fait suite à une question d’un journaliste a la sortie du tribunal de Moka dans le cadre des travaux de l’enquête judiciaire sur la mort de Soopramanien Kistnen. A peine sorti de la salle d’audience le 15 juin dernier, un journaliste avait fait remarquer à Me Bhadain que Me Bundhun souhaiterait le voir à la barre pour l’interroger. « Li paraitre ki Me Narghis Bundhun pe envi ou rentre dans box », avait dit le journaliste.
Le leader du Reform Party avait répondu en ces termes : « Sa, mo pas conner kot li pe envie mo rentrer, mais sa mo dire ou, mo pas pou al rentre dans aukene part moi, mo ena mo travay pou mo faire ».
Le Bar Council estime ainsi que c’est une attaque contre Me Bundhun. Le Conseil de l’ordre des Avocats a précisé que c’est un rapport sur cet incident qui l’a poussé à mener une enquête et non une plainte de Me Bundhun. Il demande à Roshi Bhadain d’être extrêmement prudent. Il lui est reproché de souvent se métamorphoser passant à l’avocat au politicien dès qu’il sort du tribunal.
Me Bhadain s’est défendu en disant qu’il avait retiré sa toge d’avocat avant de parler à la presse et qu’il avait déjà quitté l’enceinte du tribunal de Moka avant de faire de telles déclarations. Pour Me Bhadain, le mot « rentrer » n’a aucune connotation sexuelle sauf pour ceux qui sont « malades ».
Le Bar Council n’a pas été convaincu par les explications de Me Roshi Bhadain et lui a sévèrement réprimandé. Ce n’est pas en retirant la toge qu’on se dédouane d’être un membre du barreau. Les conclusions de cette affaire seront envoyées au Chef Juge, au Acting Master and Registrar et à l’Attorney General.
C’est le deuxième avocat du groupuscule Avengers qui se fait admonester pour leur conduite déplorable, après le cas de Me Anoop Goodary. Ce dernier avait contrairement à Roshi Bhadain présenté des excuses pour son comportement éthiquement inapproprié.
Bar Council : Roshi Bhadain sévèrement réprimandé pour propos à caractère sexuel

Related Posts

1 of 681