Uncategorized

Agressés par des ivrognes, trois policiers se retrouvent à l’hôpital

Un simple contrôle de routine a pris une mauvaise tournure pour trois policiers à Montagne Blanche, dimanche vers 16h45. Ils ont été malmenés par quatre individus, dont un garde-chiourme. Ces derniers ont été surpris en train de consommer de l’alcool à proximité d’un pont. Ils ont été informés qu’ils commettaient un délit. C’est à ce moment-là que les choses ont pris une autre tournure. Furieux, l’un d’eux a proféré des injures aux policiers : « Bez l… alé bann p… ! »

Les policiers les ont informés qu’ils seront arrêtés pour « rogue and vagabond ». Nullement intimidés, deux des quatre récalcitrants ont poussé les constables Bulatoo et Seeburn. Le premier nommé a perdu l’équilibre et est tombé sur les marches d’un pont et se blessant au coude. Tandis que son collègue a été blessé à la main gauche lors de sa chute. Entre-temps, deux autres policiers, à savoir les constables Luchmun et Ramloll sont venus prêter main forte à leurs collègues.hopital

En voulant interpeller le garde-chiourme, celui a lancé des pierres sur le constable Ramloll blessant ce dernier au bras gauche. Il a, par la suite, pris la fuite. Les trois autres énergumènes ont été arrêtés et conduits au poste de police de Montagne Blanche. Trois chefs d’accusation ont été retenus contre eux : « Consuming liquor in public place », « rogue and vagabond » et «assaulting police with effusion of blood»
Quant aux constables, Ramloll Seeburn et Bulatoo, ils ont été conduits à l’hôpital pour des soins.

Agressés par des ivrognes, trois policiers se retrouvent à l’hôpital

Related Posts

1 of 612