Uncategorized

A Pont Lardier : Elle écrase un fœtus…vivant et l’enterre dans sa cour

Une habitante de Pont Lardier est activement recherchée par la police après qu’elle aurait enterré un fœtus de trois mois dans sa cour, hier, mercredi 18 août. C’est sa belle-sœur, à qui elle avait demandé de l’aide pour s’en débarrasser, qui a rapporté le cas à la police.

Des policiers se sont rendus sur place, ce jeudi 19 août et ont déterré le fœtus. Celui-ci a été transporté à la morgue et a été examiné par le Dr Sudesh Kumar Gungadin chef du département médicolégal.

Selon une source proche des enquêteurs, le fœtus aurait été « écrasé » avant d’être enterré. La jeune femme qui a rapporté le cas à la police, nous raconte qu’elle se trouvait à son domicile lorsque sa belle-sœur lui a demandé de l’aider à creuser un trou dans la cour familiale.

« Elle tenait une pioche dans sa main. Elle m’a dit qu’elle avait fait un avortement et qu’elle devait enterrer le foetus». Selon notre interlocutrice, sa belle-sœur lui a montré une vidéo sur son téléphone portable montrant le fœtus encore… en vie. «Mo ti truv so lipié pe bouzé», nous relate-t-elle. « Mo finn refusé. Mo finn dir li mo pa pou capav fer enn zafer koum sa».

 A Pont Lardier : Elle écrase  un fœtus…vivant et l’enterre dans sa cour

Related Posts

1 of 676