Déclaration de l’IORA