Rénovation du Parlement : « Navin Ramgoolam ment », selon Bobby Hurreeram

Rénovation du Parlement : « Navin Ramgoolam ment », selon Bobby Hurreeram
Bobby Hurreeram a animé une conférence de presse au Sun Trust ce samedi 17 novembre.

Le porte-parole du gouvernement, Bobby Hurreeram a animé une conférence de presse au Sun Trust. C’était ce samedi 17 novembre. Plusieurs sujets ont été abordés, dont la polémique entourant la rénovation du parlement sous le régime travailliste.

« Zot pe tombe dan la demagozi, cheap politics. Zot pa rat enn lokazion pou zet labou lor le temple de la democratie», souligne Bobby Hurreeram. Selon lui, le leader des Rouges, Navin Ramgoolam aurait menti en affirmant que c’est Pravind Jugnauth qui , en tant que ministre des Finances en 2010, « ki ti donn contrat-la ». Pour le Chief Whip de la majorité, c’est bel et bien le Parti travailliste qui avait octroyé un contrat de Rs 327 millions à la firme IREKO, pour les rénovations, en décembre 2009. D’ailleurs, il dit détenir une lettre pour le démontrer.

Pour lui, la somme qui a été déboursée par l’Etat à l’époque constitue une somme faramineuse « si l’en prend considération l’argument des membres du Parti travailliste qui disent que c’est la devanture uniquement qui a été reconstruite » ! Il déplore, d’ailleurs « ki zot pe gayn touper pou vinn fer cinema »! Mais Bobby Hurreeram dit compter sur l’intelligence de la population pour en juger.

Abordant la Private Notice Question (PNQ) de Xavier-Luc Duval de la séance du mardi 13 novembre, ce dernier dit que « le leader de l’opposition pe deza ‘running out of ideas…’ So bann PNQ se bann flops monumentals » ! Il regrette le fait que la maladie du Deputy Prime minister avait été évoquée lors du PNQ. « Mo pena mot pou dekrir sa bassesse-la ! », martèle-t-il.

Rénovation du Parlement : « Navin Ramgoolam ment », selon Bobby Hurreeram

Quatre années d’expérience comme journaliste. Il garde un oeil sur les politiques et tous ce qui se passe dans le giron politique. Sa passion : le football, la lecture et la musique