Régional MSM : Pravind Jugnauth est optimiste pour 2019

Régional MSM : Pravind Jugnauth est optimiste pour 2019

Le comité du régional du no 8 du Mouvement Socialiste Militant s’est réuni ce jeudi 27 décembre soir, dans le cadre d’une fête de fin d’année. C’était au Mohit Hall à Saint Pierre. A cet effet, le leader du parti, Pravind Jugnauth ainsi que ses colistiers,  Leela-Devi Dookun-Luchoomun et Yogida Sawmynaden, ont tous répondu présents.

Pravind Jugnauth, à son arrivé au Mohit Hall

Dans son discours de circonstance, le Premier ministre, a exprimé sa fierté des accomplissements de son gouvernement pour l’année 2018. Il a énuméré les projets comme le Metro Express, le salaire minimum, le projet de loi pour la déclaration des avoirs, ainsi que l’installation du câble optique à Rodrigues.

L’artiste local, Waren Permal, accueillant les député du no 8, à leurs entrée au Mohit Hall

Il a réitéré sa volonté de mettre en avant les aînées. D’ailleurs, souligne-t-il, la raison pour laquelle son gouvernement a augmenté la pension de vieillesse depuis sa prise au pouvoir. Mais il a lancé un message aux jeunes pour qu’ils « respectent davantage nos ainées. Nou ouler ki bann gran dimunn viv autant ki possib… »

Moment de détente pour le Premier ministre

 

Pravind Jugnauth dit garder toute son optimisme pour 2019. Il dit être excité à l’effet que plusieurs projets phares verront le jour l’année prochaine. « Nou bizin fer pliss zefort. Mo pena doute ki pays pou contigne avancer ». Pour lui, les prochaines élections générales n’auront pas lieu en 2019. « Legalement li kapav ale ziska mai 2020… », lâche-t-il.

Le Premier ministre, célébrant son anniversaire avec les membres du comité régional no 8

Par ailleurs, il a une nouvelle fois exprimé sa déception quant au renvoie du projet de loi sur la réforme électorale. Il tient pour responsable tous les partis politiques, en l’occurrence Paul Bérenger. D’ailleurs il affirme que « mo pli gran decepsyon se Paul Bérenger ! ». Il dit ne pas comprendre son non approbation au projet de loi. Il a rappelé que « se enn lokazyon en or ki noun finn rater ». Avant d’ajouter que « sakenn bizinn pren so responsabiliter devan l’histoire ». Le leader du MSM devait lancer «  nou ava geter pli divan. Nou pa pou mendier. Mo pa le rapross moi are personn. Se lepep ki ava decider ».

A noter qu’à la fin de la soirée, un gâteau d’anniversaire lui a été offert par les partisans du MSM dans le cadre de ses 57 ans, célébré le 25 décembre dernier.

Régional MSM : Pravind Jugnauth est optimiste pour 2019

Quatre années d’expérience comme journaliste. Il garde un oeil sur les politiques et tous ce qui se passe dans le giron politique. Sa passion : le football, la lecture et la musique