Projet logements sociaux: 10 000 maisons sur 5 ans… Et si rien n’était impossible !

Course contre le temps! Le Premier ministre et ministre des Finances, Pravind Jugnauth veut que son gouvernement réalise l’objectif fixé en début de mandat. Soit construire 10 000 maisons sur 5 ans. De janvier 2015 à décembre 2017, 4 279 familles ont eu un toit. Entre 2018 à 2019, la mission, impossible pour certains, réalisable pour d’autres, serait de construire 6 800 logements sociaux à travers l’île pour une enveloppe record de Rs 12,7 milliards. Le gouvernement, à travers la National Housing Development Company Ltd, entend bien réaliser ce pari. Une chose est sûre. La volonté y est.

Entre 2000 à 2006, le pays était sur un rythme de 700 maisons construites annuellement. Par la suite, il y a eu un ralentissement. Mais depuis l’actuel gouvernement s’est mis à l’ouvrage. Il faut reconnaître que c’est lorsqu’il a pris les rênes des Finances que Pravind Jugnauth a sorti la cravache, conscient de l’espoir que son gouvernement avait donné à son peuple et aussi des attentes de personnes se trouvant au plus bas de l’échelle.

PKJ: Il avait pris le pari en juin 2017

Much of the poverty problem in our country and even social ills are rooted in inadequate and poor housing conditions. We are therefore starting an unprecedented thrust to resolving the housing problems for thousands of poor and low income families, while at the same time supporting middle class families as they invest to build their residences. I am allocating Rs 1.8 billion from the Government of India’s financial support to the construction of social and low income housing units. In addition, Government is earmarking Rs 5 billion for the next three years to the housing sector from the Budget. These add up to a total of Rs 6.8 billion”– Pravind Jugnauth en juin 2017

Dans son discours budgétaire de 2017/18, il avait  accordé une somme de Rs 6,8 milliards sur trois ans afin de permettre à 6 000 familles d’obtenir un logement social. Lors de l’exercice 2018/19, le Premier ministre avait ajouté Rs 1,3 milliards pour terminer 3 041 logements et Rs 176 millions pour la réhabilitation de logement qui ont plus de 20 ans d’existence. Cela, afin d’améliorer les conditions de vie de quelque 6 200 familles.

Chaque enfant a un droit…vivre sous un toit

Chaque enfant mauricien a droit à un logement décent. Pour y arriver, la Mauritius Housing Company Ltd qui finance des prêts, la National Housing Development Company Ltd, qui identifie des endroits avant de présenter les projets et la National Empowerment Foundation, qui assure le financement des maisons des familles au plus bas de l’échelle travaillent en synergie. Chacun sait ce qu’il a à faire.

National Empowerment Foundation…l’arme pour combattre la misère

L’objectif du ministère de l’intégration sociale est de réduire l’écart entre riches et pauvres et protéger les familles vulnérables. Son arme : la National Empowerment Foundation. Ainsi à travers le Full Concrete Housing Scheme (FCHS), un projet de construction de logements sociaux à travers le pays, l’Etat compte bien trouver des solutions pour aider ces familles qui vivent dans des conditions déplorables pendant des années.

Les maisons d’une superficie de 40m2 ou 50m2 sont entièrement en béton. Le coût de construction est estimé à Rs 900 000 l’unité. Mais à travers le FCHS, le bénéficiaire ne rembourse que 25% du cout. Une mesure phare qui témoigne de cette volonté de venir en aide à ces familles.

Avec le FCHS,  un premier projet de 126 maisons avait été enclenché en octobre et avril 2017. 50 familles ont déjà obtenues leurs maisons de la National Empowerment Foundation durant ces derniers mois. D’ici décembre 2018, 40 nouvelles familles seront dans leurs nouvelles maisons tandis que 36 restantes seront bouclées en février 2019.

Tout ça a été rendu possible après la promulgation en décembre 2016 de la Social Integration and Empowerment Act pour combattre la pauvreté. La loi prévoit la mise en place de programmes d’autonomisation pour lutter contre la pauvreté absolue tout en assurant un soutien financier aux familles éligibles au Social Register of Mauritius et ayant signé le contrat.

Le gouvernement est fermement convaincu qu’un abri décent est une condition sine qua non pour qu’une famille gagne la bataille contre la pauvreté. Dans le cadre du programme de logement pour les bénéficiaires de Social Register of Mauritius, le gouvernement subventionne 75% du coût du logement et les bénéficiaires ne paient que les 25% restants jusqu’à qu’ils sont à la retraite.

Ministère de l’Intégration sociale…en chiffres

  • 50 maisons déjà terminés
  • 40 maisons à être achevée en décembre 2018
  • 36 maisons à être achevée en février 2019
  • Rs 134 millions investis à Rodrigues et à Maurice
  • Rs 47 millions pour la construction de 115 unités de logement en tôle ondulée recouverte de béton
  • Rs 4 millions pour 42 logements en tôle ondulée
  • Allocation d’un contrat en décembre 2018 pour la construction de 50 maisons
Les larmes de joie de Lutchmee Devi Sahadeo 

L’équipe d’Inside News est allée à la rencontre d’une des  bénéficiaires des maisons construites par le ministère de l’Intégration sociale. L’émotion était à son comble chez Lutchmee Devi Sahadeo, 56 ans, qui nous accueille chez elle, dans sa nouvelle demeure. Cette mère de 4 enfants raconte comment elle a dû se battre pour survivre en tant que locataire.

A l’issue d’une longue attente et plusieurs années d’économies,  elle avait fini par construire une maison sous tôle. Mais sa maison sera ravagée par les flammes en 2015. Tous ses effets partent en fumée. Elle s’est alors tournée vers la NEF pour entamer les démarches pour ce nouveau toit. Après trois ans de démarches, elle l’a eu. « Je suis très heureuse d’avoir cette maison. Sans l’aide du ministre Alain Wong et de la NEF cela n’aurait pas été possible », lâche Lutchmee Devi, avec une voix emplie d’émotion.

NHDC joue un rôle majeur car c’est elle qui pilotent les projets de constructions, assure des aides financières à des familles pour couler la dalle (Rs 60 000 pour une maison de100m2), suit les travaux de la réhabilitation des complexes résidentiels car l’Etat veut promouvoir un environnement sain et durable à ces familles.  NHDC a achevé jusqu’ici 24 projets sur l’île, avec à la clé 13757 maisons depuis sa création. Il existe plusieurs types de maisons soit Alpha, Besix, Chinese Tech Team, Malaysian, Firinga entre autres. Elles sont éparpillés dans 133 endroits à Maurice. A mars 2018, des projets pour la construction de 2945 maisons d’une superficie de 50 m2  et 191 de 39 m2 étaient en cours.

Focus: 23 endroits déjà identifiés

La NHDC a identifié 23 endroits pour la construction de 6800 maisons. Les régions suivantes se taillent la part du lion: Henrietta- 1054, L’Espérance Trebuchet- 886, Surinam 862. Le Plan s’établit comme suit:

Projet logements sociaux: 10 000 maisons sur 5 ans...Et si rien n'était impossible!
La NHDC veut aller vers des régions spécifiques

Ci-dessous les projets et travaux qui sont en cours:

  • 17 novembre 2017: Rs 20.9 millions pour réhabiliter le système de tout à l’égout

En novembre, la compagnie Luxconsult  Mauritius Ltd avait obtenu un contrat de Rs 20.9 millions pour donner un coup de neuf à tous les systèmes de tout à l’égout en place dans les appartements de la National Housing Development Company, situés à Rose Belle, Bambous, Riambel, Vieux Grand Port, Dagotière, St Pierre, Highlands, Nouvelle France, Notre Dance et Tyack. Ces travaux devraient être terminés d’ici mai 2019.

  • 23 novembre 2017: Rs 10 millions à Camp Ithier

Safety Construction Co Ltd est responsable des travaux d’infrastructures à la NHDC de Camp Ithier pour un coût global de Rs 10 millions. Un mur sera construit autour du complexe et aussi des murs entre les maisons.

  • 19 décembre 2017: Rs 147 millions pour rénover le complexe de Camp Ithier

Redonner un coup de neuf aux maisons de la NHDC à Camp Ithier. C’est le ‘joint venture Square Deal Multipurpose Corperative’ et Onix Co Ltd qui a décroché le contrat pour des travaux structurelles et électriques pour la somme de Rs 147 millions.

  • 4 janvier 2018: 60 unités à Camp Levieux

Cet appel d’offres a été lancé en août 2017  et le choix a été fait en janvier 2018. Le contrat pour la construction de ces 60 unites à Camp Levieux a été alloué à Super construction Ltd pour la somme de Rs 96,6 millions.

  • 24 janvier 2018: 99 maisons à Chebel pour Rs 159,6 millions

Trois compagnies étaient en lice pour décrocher ce contrat pour ériger 99 maisons à Chebel. Le choix s’est porté sur Super Constructions Co Ltd dont l’offre était de Rs 159,6 millions.

  • 15 mars 2018: 115 unités à Petite Julie pour Rs 163 millions

Ce projet était du lourd et 8 compagnies avaient participé à cet appel d’offre qui consistait à construire 115 maisons, réparties comme suit: 6 blocks de 6 maisons, 8 blocks de 5 maisons, 9 block de 4 maisons et 1 block de 3 maisons. Lancé en novembre 2017, c’est Square Deal Multi Purpose Ltd qui a décroché le contrat pour la somme de Rs 163 millions.

  • 26 mars 2018: 56 nouvelles maisons à Baie du Tombeau et Calebasses

Rs 45.5 millions. C’est la somme qui sera investie par la NHDC pour construire 56 nouvelles maisons à Baie du Tombeau et Calebasses.

  • 4 avril 2018: 99 maisons pour Rs 159.6 millions

Developper un lopin de terre à Chebel, le doter des infrastructures nécessaires et construire 99 maisons. Le tout pour la somme de Rs 159.6 millions. C’est Super Construction Co Ltd qui est en charge des travaux

  • 6 août 2018: Rs 203 millions pour 135 maisons

Après le budget 2018/19, la NHDC s’est relancé. Une enveloppe de Rs 203 millions sera injectée pour construire 135 maisons séparées à Gros Cailloux. Le contrat a été alloué à Tayelemay and Sons Entreprise Ltd.Cet appel d’offres avait été lancé en décembre 2017

  • 18 août 2018: 216 unités à Mare d’Albert

Super Construction Co Ltd s’est vu allouer un contrat de Rs 368.6 millions pour assurer les travaux d’infrastructures aussi bien que la construction de 216 maisons à Mare d’Albert. L’appel d’offres avait été lancé en février 2018.

  • 11 octobre 2018: 64 maisons additionnelles à Petite Julie

Vu la demande grandissante pour les maisons de Petite Julie, la NHDC va construire 64 logements additionnels. Le coût des investissement s’élève à Rs 106.9 millions et le contrat a été alloué à Square Deal Multipurpose Corperative ltd.

Ce projet comprendra 5 blocks de 6 maisons, 6 blocks de 5 maisons et 1 block et 4 maisons. Ces maisons qui seront à étages seront d’une superficie de 37.9m2 (rez de chaussé) et 37,6m2 (premier étage).

Janvier 2015 à décembre 2017: 4176 bénéficiaires

En effet, au cours de la période de janvier 2015 jusqu’à décembre 2017, 4176 bénéficiaires mauriciens et 103 rodriguais sur 5 321 demandes 321 ont reçu leurs logements à travers la NHDC.  A noter que Rs 271 792 845 ont été investies  sur ces projets.

Inaugurée en 2018

Projet logements sociaux: 10 000 maisons sur 5 ans...Et si rien n'était impossible!
L’Etat et la NHDC veulent bouger vite avec l’allocation de plusieurs contrats
  •  Résidence Agate à Melrose.

Ces maisons d’une superficie de 39m2 ont été inaugurées le 29 mars 2018. Résidence Agathe comprend 71 maisons et chacune des maisons est sur un terrain de 58 toises. Chaque unité comprend une cuisine, salon et salle à manger, des toilettes, une salle de bain et deux chambres à coucher

  • Résidences Ametrine et Angelite à Mme Azor

Ces deux complexes ont été inaugurés le 11 mai cette année et comprennent 108 maisons (54 duplexes). ,Chaque maison destiné à la classe moyenne, est sur un terrain de 150m2 et d’une superficie de 50m2 avec de l’espace pour le parking d’une voiture. Cuisine, salon et salle à manger, des toilettes, une salle de bain, deux chambres à coucher , soit une sur chaque niveau.

  • Résidence Pierre de Lune à Petit Bel Air

LA Résidence Pierre de Lune a été inaugurée le 26 juillet, 2018 et comprend 73 maisons. Chaque maison est sur un terrain de 204 m² et comprend aussi un espace pour le parking d’une voiture.  Même si les maisons sont d’une superficie de 39m2, les propriétaires peuvent l’agrandir facilement.

Aide indienne: 956 maisons à

Mare Tabac et Dagotière

Modèle des maisons qui seront construites à Dagotère et Mare Tabac

L’Inde va aider le pays dans la construction 956 maisons à Mare Tabac et Dagotière. Une subvention de 20 millions de dollars et une ligne de crédit de 25 millions de dollars ont été accordées à Maurice dans le cadre d’un accord entre les deux pays. Le 19 septembre dernier, le ministre des terres et du Logement, Mahen Jhugroo avait dévoilé les nouveaux modèles de maisons.

45 millions de dollars doivent servir au financement de ces 956 unités de logement, soit 656 maisons à Dagotière sur 26 arpents et 80 perches et 300 maisons sur 10 arpents à Mare-Tabac seront construites. Les maisons seront de type Duplex Ground + 1 d’une superficie d’environs 50 m2. Il y aura quatre maisons sur un terrain, mais elles seront indépendantes et chacune bénéficiera de son espace de parking.

Le consultant retenu pour ces projets est Design Associates Inc, Noida tandis que le contracteur est M/s Varindera Constructions Limited, India. Le site devrait être livré vers février 2020.

Pour ceux désirant se procurer une maison

Les critères d’éligibilité sont comme suit :

  • Le demandeur ainsi que le conjoint ne doivent pas être déjà propriétaires ou copropriétaires d’une maison ou d’un terrain.
  • Le demandeur ainsi que le conjoint ne doivent pas être déjà bénéficiaires d’un terrain à bail ou d’une aide pour couler la dalle ou l’achat de matériaux de construction.
  • Le revenu mensuel de base du couple ou du demandeur doit se situer entre Rs 6 200 et Rs 20 000.

Conditions pour avoir une maison

  • Un dépôt minimum de 10% du prix de vente est nécessaire. Le dépôt varie en fonction de l’âge et du revenu du demandeur.
  • Le demandeur doit avoir la capacité financière de remboursement du prêt-logement. Le remboursement mensuel ne doit pas dépasser 30% du revenu mensuel net du ménage.

La NHDC Ltd accorde même des facilités de paiement allant jusqu’à 30 ans avec un taux d’intérêt annuel de 6,5% pour les cinq premières années, 8% les cinq années suivantes et 10% pour la période restante.

News you can Trust.