Pravind Jugnauth offre des garanties pour la liberté d’expression

 Pravind Jugnauth offre des garanties pour la liberté d'expression
Pravind Jugnauth a rassuré la population que le Judicial and Legal Provisions Bill et les amendements apportés à l'ICT Act ont été faits dans l'intérêt de la nation

Le Premier ministre, Pravind Jugnauth a participé à l’inauguration d’un village Hall à La Flora. C’était lundi après-midi. Dans son discours, il a rassuré la population en affirmant que le Judicial and Legal Provisions Bill et les amendements apportés à l’ICT Act ont été faits dans l’intérêt de la nation face aux prédateurs sur la toile. Plusieurs membres du gouvernement ont assisté à cette cérémonie.

Ivan Collendavelloo, s’est réjouit de l’entente parfaite au sein du gouvernement. Même s’il concède qu’il ait quelques « biz-biz ».

A ceux qui critiquent ces changements, le chef du gouvernement donne l’assurance que la liberté d’expression sera préservée. ” Pena nanier kinn sanzer dan la loi. Ena pe dire ki liberté expression inn mort. Selma zot pe contigner kozer!”. Évoquant la polémique entourant l’affaire Shameem Korimbocus, Pravind Jugnauth avance qu’il ne connaît pas l’individu. Et il a réaffirmé que son gouvernement n’a rien à voir avec les tribulations du résident de Dubaï.

D’ailleurs, fait-il ressortir, « si ti le cas, moi ek surtou Attorney General ti pou fini koner. Okenn aksyon ki finn pren! » , précise-t-il. Pravind Jugnauth déplore le fait que certaines presses « pe ekrir bann fausseté. Eksi ou penser mo ena letem pou perdi en sa moi? », a-t-il demandé à l’assistance.

Par ailleurs, Pravind Jugnauth a, une nouvelle fois, fustigé ceux qui doutent de sa volonté politique à combattre le fléau de la drogue. Il a pris, pour cible le leader du MMM, Paul Bérenger et un groupe de presse. Selon lui, Paul Bérenger utilise ce média pour le dénigrer. Il se demande même si « enn boulon finn saper depi so latet ». Pravind Jugnauth martèle d’ailleurs que c’est l’attitude de Bérenger qui plonge de plus en plus son parti. « Aprer fer militan plorer, aster li pe fer militan gagn riyer », ironise-t-il.

Dans un même élan, le chef du gouvernement fait un appel à ce que tout le monde, y compris l’opposition, l’aide à combattre le trafic de drogue. « Bizinn unir nou la force! » souligne-t-il.

Prenant la parole, le Deputy Prime ministre, Ivan Collendavelloo, s’est réjouit de l’entente parfaite au sein du gouvernement. Même s’il concède qu’il ait quelques « biz-biz ». « C’est tout à fait normal », souligne-t-il. Mais il demande à tous les membres du gouvernement d’oublier leurs différends et d’avancer dana la même direction.

 Pravind Jugnauth offre des garanties pour la liberté d’expression

Quatre années d’expérience comme journaliste. Il garde un oeil sur les politiques et tous ce qui se passe dans le giron politique. Sa passion : le football, la lecture et la musique