Pravind Jugnauth : « Mo pena letem pou pik piker, ni pomper kuma enn la cheminer »

Le Premier ministre a participé aux célébrations de la Journée mondiale des personnes âgées. C’était au Swami Vivekananda International Convention Center (SVICC), ce jeudi 11 octobre.

Dans son discours, le chef du gouvernement a mis l’accent sur l’importance du respect envers nos aînés. A ce sujet, Pravind Jugnauth a énuméré une série de mesures entreprises par son gouvernement pour le bien-être des personnes âgées, comme la pension vieillesse, qui est passée à Rs 5 810 récemment. Le Premier ministre émet, d’ailleurs son souhait de revoir à la hausse la pension  à l’avenir. « Mo pou protez zot. Ek zot kone mo determinasyon !, » lance-t-il à la foule présente. Il tacle, au passage certains politiciens qui « ti pe dire ki nu ti pe vane reve! »

Pravind Jugnauth : « Mo pena letem pou pik piker, ni pomper kuma enn la cheminer »
le Premier ministre remettant un bouquet à une centenaire

Il soutient que plusieurs projets comme des centres de loisirs, sont dans le pipeline. «Mo pena letem pou pik piker, ni pompe pomper kuma enn la cheminer », ironise-t-il.

Par ailleurs, selon Pravind Jugnauth, la dégradation de l’attitude de la jeunesse mauricienne envers nos aînés, est déplorable. Mais il dit avoir une idée sur ce comportement. Pour lui, « l’exemple vient d’en haut. Banes zens fer ceki zot trouve certains banes grand dimuns fer ».

Pravind Jugnauth : « Mo pena letem pou pik piker, ni pomper kuma enn la cheminer »
Un show musicale était à l’agenda

En outre, il a rendu un vibrant hommage à ses parents, en l’occurrence Sir Anerood Jugnauth, qui selon lui, est un exemple pour son courage, malgré son âge. « Mo la, de par l’opportunité ki mo banes parents in donne moi. » Dans contexte, il lance un appel aux jeunes pour qu’ils respectent nos aînés.

Pravind Jugnauth : « Mo pena letem pou pik piker, ni pomper kuma enn la cheminer »
Les aînés ont répondu présents

Évoquant le problème de la drogue dans le pays, Pravind Jugnauth souligne que cela date depuis quelques temps déjà, avant même qu’il ne prenne le pouvoir en 2014.

Il devait conclure en déclarant que : « mo pena zis l’enerzi. Mo pou montrer ou sime la aussi ».

Pravind Jugnauth : « Mo pena letem pou pik piker, ni pomper kuma enn la cheminer »

News you can Trust.