Politique

Projet Nanosatellite : Deepak Balgobin évoque les résultats positifs

Le ministre de la Technologie de l’Information, de la Communication et de l’Innovation, Deepak Balgobin s’est prononcé sur les coûts du projet de Nanosatellite de Maurice. Il a soulevé ce sujet, le 15 novembre, à l’Assemblée nationale en répondant à la question des députés Joanna Berenger et Fabrice David sur les coûts et les cinquantaine images capturées par ce satellite mauricien.

A rappeler que ce nanosatellite a été lancé en juin de l’année dernière, sous le nom de Mauritius Imagery Radiocommunications Satellite-1 (MIR-SAT1). Il a été déployé dans l’espace sous la responsabilité de la Japan Aerospace Exploration Agency (JAXA) (JAXA) par un astronaute japonais.

Le ministre Balgobin a affirmé que des ingénieurs de la Mauritius Research and Innovation Council se sont efforcés pour ce projet. Ces ingénieurs ont eu le soutien en termes de formation et de finance des partenaires de l’Indian Space Research Organisation de l’Inde et du Mohammed Bin Rashid Space Centre de Dubaï.

Deepak Balgobin a également soutenu qu’à travers ce projet technologie spatiale, quelque cinquantaine images du pays ont été capturé. Ce satellite a quitté son orbite en avril de cette année. Selon le ministre des TIC, ce projet a permis d’étendre la collaboration de Maurice avec le Surrey Space Centre de l’Université de Surrey au Royaume-Uni et l’UNDP Ocean Innovation Challenge. « Cette collaboration est pour la fonction d’un algorithme pour prédire des mouvements des navires autour de la zone économique exclusive de Maurice », a déclaré Deepak Balgobin.

Projet Nanosatellite : Deepak Balgobin évoque les résultats positifs

Related Posts

1 of 101