FeaturedPolitique

Parti travailliste : la vieille garde sacrifiée lors du renouvellement du BP ?

Le Parti travailliste (PTr) reconstitue son bureau politique (BP) ce lundi 12 septembre. C’est lors d’un BP spécial, au Val de Vie, à Valentina, Phoenix, vers 16 heures, que la nouvelle équipe dirigeante des Rouges sera connue. Il est bon de rappeler que les postes de leader et de président du parti sont déjà pourvus – Navin Ramgoolam et Patrick Assirvaden en sont les titulaires. En marge de ce renouvellement, il nous revient que la vieille garde travailliste appréhenderait cette réunion qui est susceptible de ce fait d’être tendue.

Selon nos recoupements, plusieurs anciens du PTr ne siègeront plus au bureau politique rouge. Il nous revient que Navin Ramgoolam serait pour un apport de sang nouveau, voire d’un rajeunissement du BP. Il va sans dire que d’une telle décision, si elle s’avère, ferait nombre de mécontents et provoquerait des remous au sein du parti.

Depuis la démission de Kalyanee Juggoo comme secrétaire générale du PTr, ce poste stratégique est très convoité. Un nom revient avec insistance : celui de Dhaneshwar Damry. Mais il se pourrait que d’autres pur-sang rouges se voient aussi confier cette responsabilité.

D’ailleurs, lors de la conférence de presse du MSM, samedi, au Sun Trust, Avinash Teeluck, laissait prédire que la réunion de ce lundi donnerait lieu à d’autres démissions du Parti travailliste, après celle de Kalyanee Juggoo. Pour lui, la situation qui prévaut en ce moment au sein du parti de Navin Ramgoolam serait semblable à ce qu’avait vécu le MMM quelques temps de cela, avec une série de démissions. C’est une suite logique, a soutenu Avinash Teeluck, des démêlées judiciaires de Navin Ramgoolam, avec la reprise du procès dans l’affaire des coffres-forts.

Parti travailliste : la vieille garde sacrifiée lors du renouvellement du BP ?

Related Posts

1 of 632