FeaturedPolitique

L’affaire Coffres-forts de Navin Ramgoolam fragilise l’opposition, selon Avinash Teeluck

Il y a de grosses turbulences au sein du Parti Travailliste. Le leadership de Navin Ramgoolam est remis en question. Certains membres de son parti réclament sa tête.

Ce sont les mots d’Avinash Teeluck, qui intervenait lors de la conférence de presse du gouvernement au Sun Trust, ce mardi 6 septembre. Cette réaction fait suite au jugement en faveur du DPP dans l’affaire Coffres-forts de Navin Ramgoolam.

La situation est devenue plus compliquée au sein des Rouges avec cette affaire qui revient sur le tapis.

Le Parti Travailliste, selon lui, serait ” en survival mode, qui est aujourd’hui sans repères et sans direction”. Il conseil aux dirigeants du Parti Travailliste de ne pas se soucier de la gestion du pays et de se concentrer sur la reconstruction de leur parti. ” Pa bizin fer la leson o gouvernman”, a-t-il lancé.

Avinash Teeluck estime que la «situation complexe» dans laquelle que se retrouve Navin Ramgoolam fragilise également les autres partis de l’opposition, qui voulaient à tout prix, conclure une alliance avec le parti de Navin Ramgoolam en vue des prochaines législatives.

Il réclame à ce que Paul Bérenger demande un ” early trial” dans le cas de Navin Ramgoolam. Cela, dit-il, ” déterminera si le leader du MMM est sérieux”.

L’affaire Coffres-forts de Navin Ramgoolam fragilise l’opposition, selon Avinash Teeluck

Related Posts

1 of 644