FeaturedPolitique

Candos : Pravind Jugnauth invitent ceux qui critiquent l’Inde à plus de retenue

Le Premier ministre, Pravind Jugnauth, était à Candos mercredi après-midi, lors des célébrations marquant les cent ans d’existence de l’hôpital Victoria. Le chef du gouvernement a procédé également au lancement du rapport 2021 sur les maladies non transmissibles. Il en a profité pour dire le fond de sa pensée à tous ceux qui passent leur temps à critiquer l’Inde. Faisant l’éloge de la Grande péninsule, qui, affirme-t-il, a beaucoup aidé Maurice dans plusieurs projets, le PM invite ses détracteurs à bien réfléchir sur leur stratégie politique avant d’attaquer la réputation de l’Inde. 

Parmi les projets qui sont en cours, Pravind Jugnauth a cité la mise en place d’un service dédié à la transplantation rénale, qui sera construit prochainement. Projet qui bénéficie d’un don de l’Inde, à la hauteur de Rs 450 millions, pour un coût total de Rs 576 millions. Il a fait ressortir que c’est toute la population mauricienne qui profite de ces développements initiés grâce au soutien financier de l’Inde.

Pravind Jugnauth a, par ailleurs, annoncé la mise en place d’un Master Plan pour l’agrandissement et la modernisation de l’hôpital Victoria. Des salles d’opérations modernes y seront proposées. « Il faut répondre aux exigences en matière de soins réclamés par le public. Nous devons avoir, donc, un plan sur le long terme », a-t-il souligné. La vision du gouvernement, a-t-il ajouté, est de positionner Maurice « comme un centre de la connaissance dans le domaine de la santé. » 

Le Premier ministre a réaffirmé sa volonté de lancer une industrie pharmaceutique à Maurice. « Une plate-forme pour fabriquer le matériel médical est essentielle, surtout en tenant en compte la difficulté pour avoir des médicaments sur le plan international.  Rs 1 milliard ont été allouées pour des recherches en ce sens », a-t-il ajouté. 

Un comité, présidé par lui-même, a été mis sur place pour l’élaboration du projet de l’industrie pharmaceutique. Pravind Jugnauth a aussi évoqué la possibilité de produire des vaccins sur le sol mauricien. Mais c’est complexe, a-t-il reconnu.

Candos : Pravind Jugnauth invitent ceux qui critiquent l’Inde à plus de retenue

Related Posts

1 of 644