FeaturedPolitique

Affaire Ameenah Gurib-Fakim : Pravind Jugnauth dévoile les retombées du rapport de la Commission Caunhye

Le Conseil des ministres a pris note des retombées du rapport ayant trait à la Commission d’enquête présidé par l’ex-Chef juge Asraf Caunhye, sur l’ex-présidente de la République, Ameenah Gurib-Fakim. C’est le Premier ministre, Pravind Jugnauth, qui a fait lui-même état de ces recommandations lors d’une rencontre avec la presse au Bâtiment du Trésor, à Port-Louis, ce vendredi 16 septembre. Le rapport a été qualifié de « damning » par le Premier ministre.

Il dit noter le fait que l’ex-présidente aurait agi en violation de l’article 64 (1) de la Constitution, en instituant une Commission d’enquête en mars 2018 sans l’avis du Conseil des ministres. Elle aurait, selon la Commission Caunhye, utilisé illégalement et abusivement son statut de Chef d’Etat, en violation des provisions de la Prevention of Corruption Act. Une révision de l’article 30 (a) de la Constitution est recommandée par la Commission Caunhye, portant sur la suspension de l’immunité présidentielle dans des cas pareils.

Le Premier ministre a annoncé que le gouvernement mettra sur pied un comité ministériel, présidé par l’Attorney General, pour émettre des propositions pour décider de la marche à suivre. Le document sera soumis à la police et à l’ICAC, affirme Pravind Jugnauth. Le rapport Caunhye sera rendu public ce vendredi et sera disponible sur le site en ligne du Prime Minister’s Office.

Affaire Ameenah Gurib-Fakim : Pravind Jugnauth dévoile les retombées du rapport de la Commission Caunhye

Related Posts

1 of 660