ONU: La loi française sur le niqab violait la liberté…

ONU: La loi française sur le niqab violait la liberté…
(photo shutterstock)Les responsables de l’ONU demandent à la France de réviser la loi incriminée

La France a porté atteinte aux droits des femmes. Le comité des droits de l’Homme de l’ONU a tiré des boulets rouges sur Paris après la condamnation de deux Françaises de confession musulmane en 2016 pour le port en public du niqab.

Les experts ont conclu que la loi française sur le port du niqab violait la liberté de religion et des droits humains des musulmans.  Ils sont arrivés à la conclusion que ’interdiction du voile intégral en France est une forme d’oppression. Les responsables de l’ONU demandent à la France de réviser la loi incriminée dans les six prochains mois.

Pour rappel, en 2016, deux Françaises de confession musulmane avaient été condamnées à une amende pour le port en public du niqab. Elles avaient saisi ce comité de l’ONU.

Ce qui est écrit dans le communiqué des experts

Le Comité présidé par l’Israélien Yuval Shany estime que l’interdiction généralisée à caractère pénal a porté atteinte de manière disproportionnée au droit des deux plaignantes de librement manifester leur religion”, cite le monde.fr.

La France devrait envoyer un “rapport de suivi” dans un délai de 180 jours sur les mesures prises pour “compenser les plaignantes” et “éviter que des cas similaires se reproduisent à l’avenir, y compris en révisant la loi incriminée”.

Notons que ces experts indépendants ne font que rendre des avis et n’ont aucun pouvoir de contrainte sur les États.

ONU: La loi française sur le niqab violait la liberté…