Les réglementations sur les gains de plus de Rs 100 000 concernent tous les types de paris

Le nom du parieur, son numéro d’identité ou son numéro passeport – s’il est un étranger – et le montant de ses gains : à partir de janvier 2019, toutes les compagnies des jeux du hasard devront, en vertu de nouvelles mesures de la Finance Act 17-18, communiquer ces informations relatives aux gains dépassant les Rs 100 000.
Les parieurs sont avertis. S’ils ont gagné plus de Rs 100 000 sur le betting, ils devront donner leurs noms, leurs numéros d’identité ou leur numéro passeport s’il est un étranger à la compagnie qui effectuera le paiement. La collecte de ces informations est devenue obligatoire, car elle sera ensuite envoyée à la Mauritius Revenue Autority à partir de janvier 2019.
Si dans un premier temps, on croyait comprendre que les amateurs des courses hippiques et du football seront épargnés par cette mesure, tel ne semble pas être le cas puisque dans une correspondance envoyée à toutes les compagnies par la Gambling Regulatory Authority, l’instance régulatrice implique les casinos, hôtel casino, gaming house, bookmaker, totalisator, Mauritius National Lottery operator et promoteur de pool.
Rappelons qu’une winning tax de 10% sera également imposée sur ces gains et en vertu de la nouvelle clause, toute compagnie qui n’enverra pas ces statements risque des amendes entre Rs 2 000 à Rs 200 000 mensuellement en sus d’une pénalité de 5%.
Les réglementations sur les gains de plus de Rs 100 000 concernent tous les types de paris

News you can Trust.