La France…principal fournisseur d’armes des Égyptiens

La France…principal fournisseur d’armes des Égyptiens
L'Union européenne a demandé en 2013 à ses membres de suspendre leurs exportations d'armes vers l'Égypte.

L’Union européenne a demandé en 2013 à ses membres de suspendre leurs exportations d’armes vers l’Égypte. Mais la France et onze autres pays ignorent cette directive.

Amnesty International accuse la France en tête de liste et aussi l’Allemagne, la Bulgarie, Chypre, l’Espagne, la Hongrie, l’Italie, la Pologne, la République tchèque, la Roumanie, le Royaume-Uni et la Slovaquie, des pays qui fournissent massivement l’Égypte en armes. Et le pire dans tout cela, ces armes sont des civils lors des opérations de répression meurtrière. Pour Amnesty International, qui défendent les droits des hommes dans le monde, les fournisseurs français bafouent le droit international en aidant Caire à disposer des équipements militaires, utilisés à titre d’exemple en 2012 et 2015 en Égypte.

D’autre part, l’armée égyptienne a annoncé avoir tué 450 djihadistes présumés dans la péninsule du Sinaï, dans le cadre d’une opération menée depuis huit mois contre le groupe État islamique. Pour rappel une vaste campagne “antiterroriste” baptisée “Sinaï 2018” a été lancée le 9 février.

La France…principal fournisseur d’armes des Égyptiens

News you can Trust.