Interdiction de voyager: Sada Curpen fait appel à la cour Suprême

Interdiction de voyager: Sada Curpen fait appel à la cour Suprême
Par le biais de ses hommes de loi, Me Sanjeev Teeluckdhary et l’avoué Rajendra Appa Jala, Sada Curpen a déposé un affidavit en Cour suprême le 11 janvier 2019.

Par le biais de ses hommes de loi, Me Sanjeev Teeluckdhary et l’avoué Rajendra Appa Jala, Sada Curpen a déposé un affidavit en Cour suprême le 11 janvier 2019. Précédemment, la cour intermédiaire avait rejeté sa demande de quitter le pays pour assister aux funérailles de son père.

Dans l’affidavit, Sada curpen soutien que « la cour n’a pas tenu compte de l’extrême urgence dans laquelle il se trouve et ses obligations religieuses et morales en tant que fils envers son défunt père». Suite à l’objection du Directeur des poursuites publiques et du commissaire de police, il affirme «qu’il se sent injustement discriminé à cause de la couleur de sa peau ». Pour lui, plusieurs demandes ont été faites par d’autres accusés, dont certains sont poursuivis pour des cas de meurtres et leurs requêtes ont été acceptées par la cour, selon lui.

Il demande ainsi à la justice de revoir les conditions qui lui ont été imposées et de lui permettre de se rendre en France pour 16 jours afin de compléter des rituels et de pouvoir supporter sa mère. Une affaire qui sera entendue le 15 janvier en cour Suprême.

Interdiction de voyager: Sada Curpen fait appel à la cour Suprême

A deux ans d’expérience dans la presse. A intégré la rédaction en 2018. Couvre principalement entourant l’actualités et le judiciaire.