Hold-up du siècle à la MCB: Mohamad Ruhumatally prend 40 au lieu de 42 ans

Hold-up du siècle à la MCB: Mohamad Ruhumatally prend 40 ans au lieu de 42 ans
Gerald Lagesse avait été tué lors d’un braquage à la Mauritius Commercial Bank le 11 février 2005. Son meurtrier purgera 40 ans en tôle

Condamné à 42 ans de servitude pénale, le meurtrier de Gerald Lagesse, Mohamad Jiaved Ruhumatally va purger que deux ans de moins. En appel, le juge Eddy Balancy a indiqué qu’il a pris en considération “the degree of the criminality involved  et the period of the delay up to the determination of this appeal pour conclure que l’accusé ne peut que bénéficier qu’une réduction très minime sur la sentence initiale.

Mohamad Jiaved Ruhumatally avait plaidé non coupable lors du procès initial où il avait été accusé d’avoir tué Gerald Lagesse lors d’un braquage à la Mauritius Commercial Bank le 11 février 2005. Pour rappel, l’accusé et ses deux complices, Steve Monvoisin et Laval Sambacaille, avaient pénétré dans le Main Vault de la MCB. Jiaved Ruhumatally avait ensuite placé une barre en aluminium sous la porte de la ‘control room’ pour empêcher les gens de sortir.

Lui et ses complices avaient lutté et attaché Gérald Lagesse, Customer Service Supervisor à la banque, avant de bâillonner la victime avec sa chemise et placer une bande d’adhésive sur sa bouche.

L’autopsie avait révélé que le décès de Gérald Lagesse était dû à une asphyxie.

Ses avocats ont présenté dans un premier temps un total de 39 points pour contester le jugement prononcé le 14 décembre 2015 par le juge Pritiviraj Fekna. Mais ils ont retiré 18 points après. Le meurtrier avait plaidé entre autres de n’avoir pas bénéficié d’un ‘fair trial’ aux Assises et que le comportement du juge durant le procès était une violation de la section 10 de notre Constitution.

Mais ses points d’appel n’ont pas convaincu totalement le trio E. Balancy,A. Caunhye et D.A. Narain. Pour la cour, vu le degré du crime commis dans le cadre de ce Hold Up à la MCB et que l’accusé était prêt à attaquer tous ceux qui étaient dans le ‘vault’ de la banque ce jour-là, Jiaved Ruhumatally ne peut avoir droit qu’à une modest deduction”.

Le juge Balancy n’a amendé que légèrement la sentence. “We accordingly amend the sentence by substituting for the one passed, a sentence of forty years’ penal servitude from which shall be deducted the period of 982 days spent on remand pending trial. We also order that the period spent on remand pending the determination of this appeal be deemed as served sentence.”

Hold-up du siècle à la MCB: Mohamad Ruhumatally prend 40 ans au lieu de 42 ans