Faits DiversFeatured

Séquestrée, torturée, brûlée et droguée, elle saute du deuxième étage pour sortir des griffes de son bourreau

C’est une histoire qui donne froid dans le dos. Le récit d’une jeune femme de 19 ans qui a vécu l’enfer au domicile de son ex-petit ami dans la nuit de mercredi 2 février et publié sur sa page Facebook dans la soirée d’hier. L’homme âgé de 23 ans, l’a séquestrée, torturée, droguée, brûlée, fait des entailles sur son corps. Le motif : parce qu’elle a refait sa vie avec un autre homme.
Refusant l’idée de savoir qu’elle a eu un nouveau petit copain, son bourreau a ainsi décidé de lui donner une correction à sa façon, de la manière la plus ignoble qui puisse exister, d’une violence qu’on ne pourrait imaginer. Mais il (le bourreau) ne perd rien pour attendre, car depuis le jeudi 3 février, la police est à sa recherche. Et cela fait aujourd’hui six jours qu’il est en cavale.
Revenons à l’histoire poignante de cette jeune fille, dont le courage est salué par des milliers d’internautes. Malgré le fait qu’elle était sous l’effet de la drogue, le corps affaibli et meurtri par les multiples coups reçus, elle a eu le courage de sortir des griffes de son ancien petit ami en sautant du deuxième étage de l’appartement dans lequel elle était séquestrée.
Anna (prénom fictif), relate qu’elle s’était rendue chez son ex-petit ami la veille, soit mardi 1er février.  « Nous avions eu une relation amoureuse pendant trois ans et demi. Mais j’ai décidé d’y mettre un terme, car il était trop violent », confie-t-elle. En revanche, elle dit avoir gardé contact avec lui pour l’aider à surmonter ses problèmes personnels.
Convaincue que son ex-petit ami avait tourné la page sur leur relation, elle a accepté d’aller le voir, mais suite à l’alerte cyclonique, elle a été contrainte de passer la nuit chez lui. « Mon erreur a été de n’avoir pas coupé les ponts avec ce prédateur qui arrivait à me manipuler en me faisant culpabiliser », avance-t-elle.
Durant la matinée de mercredi 2 février, le jeune homme a découvert sur facebook qu’Anna a refait sa vie. Furieux, il lui a demandé son téléphone, mais la jeune femme a refusé.
Son ex, dit-elle, s’est jeté sur elle et a tenté de l’étrangler. C’est alors qu’il l’a obligée de lui montrer ses messages, ses photos et vidéos. « Je vais te tuer !», ne cessait-il de hurler.
Il a pris le téléphone et l’a lancé contre un mur. Pour Anna, le cauchemar ne faisait que commencer. Son ex l’a rouée de coups et l’a frappée à coups de balai. Il a éteint sa cigarette sur elle et lui a fracturé la mâchoire. Puis, il l’a traînée dans la salle de bain, s’est saisi d’un couteau et l’a planté dans sa jambe. Il a ordonné à Anna de se doucher pour enlever le sang afin d’éviter de tâcher le lit.
Mais les choses ne se sont pas arrêtées là. Après l’avoir rouée de coups, l’homme l’a forcée à prendre des somnifères. Lorsqu’elle s’est réveillée le lendemain vers 2 heures du matin, elle a réalisé que son ex-petit ami dormait profondément.
Pour Anna, c’était le moment ou jamais de quitter cet enfer. Elle est sortie tranquillement de la chambre et s’est précipitée sur le balcon. Elle a alors pris la décision de sauter du deuxième étage.  Elle s’en est sortie miraculeusement indemne avant d’aller trouver de l’aide chez des voisins…
Séquestrée, torturée, brûlée et droguée, elle saute du deuxième étage pour sortir des griffes de son bourreau
 
 
 

Related Posts

1 of 998