Faits Divers

Réseau démantelé : de faux permis de conduire pour… Rs 5 000

Une course-poursuite, trois arrestations et la saisie de matériels utilisés dans la fabrication de faux permis de conduire. C’est ce qui a permis aux limiers de la Criminal Investigation Division (CID) de Souillac de démanteler un réseau opérant à Poste-de Flacq.

Cette opération a été un franc succès grâce à une opération menée par les sergents Figaro et Ramphul, ainsi que les constables Jannach, Sunnassee, Hullodhur, Gaonadry, Baichoo épaulés par des membres de la FIO.

Tout a commencé dans la soirée de mercredi 11 janvier, lorsqu’un automobiliste a été contrôlé à un barrage routier à Surinam vers 20 heures. Les policiers n’ont pas tardé à remarquer que le propriétaire de véhicule avait en sa possession un faux permis de conduire.

L’homme a avoué aux policiers que c’est un ami, domicilié à Curepipe, qui lui aurait remis ce faux permis de conduire contre Rs 5 000. Une descente a eu lieu au domicile de l’ami en question qui, à son tour, a remis aux enquêteurs un faux permis de conduire qu’il avait également en sa possession.

Il affirme pour sa part s’être procuré des faux permis de conduire à travers un habitant de Poste-de-Flacq. L’équipe des sergents Ramphul et Figaro s’est rendue sur un chantier de construction à Poste-de-Flacq, le lendemain, soit le jeudi 12 janvier. En voyant les policiers, le suspect a sauté dans sa voiture et pris la fuite.

Les limiers de la CID se sont engagés dans une course-poursuite sur 3 km qui s’est terminée dans un champ de cannes. Le suspect a été arrêté et une fouille a eu lieu à son domicile. C’est ce qui a permis aux enquêteurs de saisir les matériels utilisés dans la fabrication de faux permis de conduire, ainsi que des photos passeport, des cartes d’identité. Le suspect a avoué avoir vendu une centaine de faux permis pendant environ un an.

Réseau démantelé : de faux permis de conduire pour… Rs 5 000

Related Posts

1 of 452