Poudre D’Or : des filets d’environ 500 mètres saisis par les garde-pêches

C’est un travail de longue haleine qui a fini par payer. Les garde-pêches en poste à Poudre D’Or, en l’occurrence les caporaux Baldee et Chettiar sous la supervision du sergent Choonucksing ont saisi, hier soir mercredi 3 août, une senne qui mesure 495 mètres de long par 2m30 de large avec des mailles de 7 centimètres.

C’était lors d’une patrouille en mer que les officiers ont intercepté trois pirogues avec une vingtaine personnes à bord qui s’adonnaient à la pêche à la senne illégalement dans une réserve dans le lagon à Sables Rouge, Poudre D’Or.

Ces derniers ont pris la fuite tout en laissant les filets traîner sur l’eau.
Le sergent Soubiraj Gayadin affecté au Fisheries Post de Poudre d’Or, souligne que l’opération a débuté vers 18h.

Il explique que les officiers faisaient le guet depuis près d’un mois et au final l’opération a fini par payer.
Soubiraj Gayadin fait ressortir que la senne saisie, communément appelée «Canard net» ne respecte pas les normes établies par le ministère de la Pêche.

Dans ce contexte, il soutient que la pêche à la « Canard net » est interdite dans les districts de Pamplemousses et de Rivière du Rempart.

Quant aux pêcheurs impliqués dans cette pêche illégale à la senne, ils n’ont pas pu être identifiés.

Notons que la pêche à la senne est ouverte entre le mois de mars et se termine en septembre.

Poudre D’Or : des filets d’environ 500 mètres saisis par les garde-pêches

Exit mobile version