Faits Divers

Port-Louis : Une femme dépouillée après une partie de jambes en l’air

Elle s’était rendue sur les berges d’une rivière dans la capitale en compagnie d’un individu, lundi 19 juillet aux alentours de 15h. C’est là qu’ils ont eu des relations sexuelles. Mais les choses ont pris une autre tournure pour cette femme, âgée de 38 ans et domiciliée à Curepipe. L’homme, après avoir assouvi à ses pulsions, lui a volé son téléphone portable.

C’est un policier qui se trouvait à l’angle des rues Farquhar et Renganaden Seeneevassen, qui a aperçu la victime. Celle-ci était dans un sale état. Elle avait les vêtements couverts de boue et du sang sur les jambes.

« Enn missié finn amen mwa kot la rivière ek li finn gagn relation ek mwa. Apre li finn rass mo portab li finn sové», a-t-elle dit au policier. La victime a été conduite à l’hôpital Jeetoo où elle a été admise.

Port-Louis : Une femme dépouillée après une partie de jambes en l’air

 

 

Related Posts

1 of 360