Faits Divers

Menace de mort alléguée : un haut cadre entendu par la police

Menace de mort alléguée : un haut cadre entendu par la police « Si to pas tire sa case to ti metter kont mwa la, mo touy twa !», C’est ce qu’aurait lancé un haut cadre d’un ministère basé à Ebène à un consultant et travailleur social. L’incident se serait produit dans un snack à Belle-Rose vendredi 23 décembre aux alentours de 12h45. Les deux hommes se sont croisés comme par hasard.

Selon le consultant, âgé de 51 ans, il n’entretient pas de bonnes relations avec l’officier du ministère parce que ce dernier aurait une dette de Rs 300 000 envers lui. Une somme que le haut cadre aurait refusé de lui rembourser depuis 2020. Le haut cadre lui a même interdit l’accès au ministère.

Le consultant a, une première fois le 2 mai 2022, donné une déposition au poste de police de Rose-Hill. Il allègue que le haut cadre l’aurait insulté le jour où il a débarqué au ministère pour lui réclamer son argent. Revenant à la somme de Rs 300 000, le consultant allègue avoir remis cette somme en plusieurs tranches à l’officier du ministère qui était confronté à des problèmes personnels.

L’officier du ministère a été convoqué par la police de Rose-Hill. Il a été autorisé à rentrer chez lui. Néanmoins, l’affaire a été référée au bureau du Directeur des Poursuites Publiques (DPP).

Menace de mort alléguée : un haut cadre entendu par la police

Related Posts

1 of 451