Fugue de bangladais : six ressortissants de plus ne donnent plus signe de vie

Kalam Shekh, 56 ans, laboureur pour le compte d’une société à Melrose, Amin Mohamed, 39 ans, machiniste à Flacq, Kasem Madbar, 30 ans, Ahanur Jaman Abirn 21 ans, Hossain Mia, 30 ans, opérateurs de machine à coudre pour le compte d’une usine à Lallmatie et Mia Pintu, 34 ans, employé d’usine également.

Il s’agit de six ressortissants bangladais qui ont déserté leurs dortoirs respectifs en l’espace d’une semaine. Leurs disparitions, voire fugues, ont été rapportées dans les différents postes de police situés dans les environs où ils résidaient.

Dans les quatre cas signalés, le Passport and Immigration Office (PIO) a été alerté, aussi bien que les autres unités de la police telles la Field Intelligence Office (FIO) et la Criminal Investigation Division (CID), notamment. Notons que les six hommes sont arrivés à Maurice cette année. Leur permis de travail est, de ce fait, toujours valide.

Fugue de bangladais : six ressortissants de plus ne donnent plus signe de vie

Exit mobile version