Faits DiversFeatured

Escroquerie : il achète une voiture mais apprend qu’elle ne lui appartient pas

On n’est jamais mieux servi que par soi-même, dit un proverbe. Un maraîcher, âgé 25 ans, ne dira sans doute pas le contraire. Après avoir fait l’achat d’une voiture d’occasion le 10 mars de cette année, il a été informé six mois plus tard par un préposé de la National Land Transport Authority (NLTA) que sa vignette de déclaration, son certificat de fitness et le ‘horse power’ étaient des faux. Et que la voiture appartient toujours à l’ancien propriétaire.

Le jeune homme se souvient que lorsqu’il avait fait l’acquisition de la voiture, il s’était rendu à la NLTA pour les formalités d’usage. C’est là qu’il aurait rencontré un certain Rashid. Ce dernier lui aurait proposé de s’occuper des démarches pour le transfert des titres de propriété de la voiture. Le jeune maraîcher lui aurait remis une somme de Rs 30 000. Il dit avoir récupéré ses documents le lendemain. Il était loin de se douter, a-t-il dit dans une déposition, qu’il s’agissait de faux document. Il a rapporté le cas au poste de police des Line Barracks, le vendredi 16 septembre.

Escroquerie : il achète une voiture mais apprend qu’elle ne lui appartient pas

Related Posts

1 of 692