Faits DiversFeatured

Disparitions de Bangladais : la police scientifique s’en mêle

Deux Bangladais de plus viennent s’ajouter à la très longue liste de travailleurs étrangers en situation illégale sur le territoire mauricien. Apu Chandra Das, 30 ans, machiniste au sein d’une usine de textile à Coromandel, ne donne plus signe de vie depuis le 1er septembre.

Sa disparition a été signalée par un employé de l’administration de la compagnie qui l’avait embauché au poste de police de La Tour Koenig, mercredi. Le même jour, cette fois, un autre cas similaire a été rapporté à Triolet. Julhas Mohammad, 37 ans, a, lui, disparu depuis le 3 septembre de son dortoir à Triolet. Selon nos informations, outre le Passport and Immigration Office , les limiers du Field Intelligence Office enquêtent aussi sur ces présumées disparitions.

Disparitions de Bangladais : la police scientifique s’en mêle

Related Posts

1 of 699