Faits DiversFeatured

Accusé d’attentat à la pudeur sur sa fille, il ingurgite de la soude caustique

Un habitant de Saint-Pierre, âgé de 53 ans, a été admis à l’unité de soins intensifs de l’hôpital Jeetoo après qu’il aurait tenté de mettre fin à ses jours en ingurgitant de la soude caustique, lundi 5 septembre. C’est son fils qui l‘aurait retrouvé dans un état de somnolence sous la véranda de son domicile à Saint-Pierre.
Le quinquagénaire a été transporté par le SAMU au centre hospitalier où il a subi un lavage d’estomac. Le quinquagénaire aurait tenté de commettre l’irréparable après que sa fille mineure ait porté plainte contre lui pour attentat à la pudeur.
Les faits se seraient produits pour la première fois, selon l’adolescente, en 2020. Son père se serait allongé à côté d’elle durant son sommeil et lui aurait fait des attouchements. Elle raconte qu’au moment des faits, elle aurait quitté précipitamment sa chambre. Mais son père aurait récidivé cette année.
Pour l’adolescente, ça aurait été la goutte d’eau qui a fait déborder le vase. L’adolescente qui s’est rendue au poste de police de la localité, en compagnie de sa mère, lundi 5 septembre, a dénoncé son père.

Accusé d’attentat à la pudeur sur sa fille, il ingurgite de la soude caustique

Related Posts

1 of 664