Entraînement au Centre Guy Desmarais : Captain Ram démarre les hostilités

Entraînement au Centre Guy Desmarais : Captain Ram démarre les hostilités
L'entraînement a repris ses droits à Floréal ainsi qu'à Port Louis

Les premières séances d’entraînement de l’année se sont tenues ce mercredi 09 janvier, au Centre Guy Desmarais, ainsi qu’à Port-Louis. Notre équipe n’a pas manqué d’être présente à cette occasion à Floréal ou bon nombre de travail de base a débuté pour les nouvelles unités. À l’exception des chevaux de Gujadhur, les autres écuries ont fait travailler leurs coursiers. Il faut faire ressortir qu’à ce stade, les chevaux se contentent de ‘light work’.

Plusieurs cavaliers n’ont pas encore repris le chemin de l’entraînement à l’instar de Brandon Louis, Jameer Allyhosain, Rye Joorawon, Yashin Emamdee, Swapneel Rama entre autres.

Chez les entraîneurs et assistants-entraîneurs, ceux présents sont Amar Sewdyal, Shirish Narang, Jean Michel Henry, Raj Ramdin, Subiraj Gujadhur, Praveen Nagadoo, Camille Merven, Preetam Daby, Ricky Maingard et Vincent Allet.

Celui qui avait remporté le ‘best track-rider award’ l’année dernière, Nitish Oodith est présent et pilote plusieurs coursiers. Véritable hard-worker, il n’a certainement pas volé ce titre.

On note l’escapade de Sandy Sport, nouveau d’Alain Perdrau. Il a fait presque trois tours avant d’être maîtrisé par Kamal Bissumbhur.

Sandy Sport de l’écurie Perdrau

Le premier cheval qui s’est rendu en piste se nomme Captain Ram de l’établissement Rameshwar Gujadhur. Remis de sa fièvre – ce qui l’avait contraint de rester sur la touche, il semble être sur la bonne voie.

White River, sujet prometteur est très matinale. Son entourage fond beaucoup d’espoir sur lui.

Bypass s’est montré très difficile pour se rendre en piste. Il était très ‘fresh’. Il a donné du fil à retors à son palefrenier et son cavalier. Il est revenu à de meilleurs sentiments par la suite.

Nebula, cheval d’expérience, est sortie en piste en compagnie de Chili Con Carne et du cheval de l’année 2018, Hard Day’s Night. Ce dernier a rendu la tâche de Navin Regga difficile étant bien ‘fresh’.

Chez Ricky Maingard, plusieurs nouveaux étaient en piste. Nous avons eu un regard en particulier sur Perovskia, sujet de bonne valeur. Spring Man, Alshibaa et Pera Palace méritent d’être suivis s’ils s’adaptent aux conditions locales. Alshibaa compte lui une sortie en 2018.

Auteur d’une bonne deuxième année, Amar Sewdyal espère continuer sur cette lancée malgré les turbulences qui secouent son établissement. Il a notamment supervisé de près Perfect Jay, cheval qui n’avait pu faire ses débuts la saison dernière en raison des ennuis de santé. Bad Attitude, Tower Of Wisdom, Apollo Star, Jama étaient de sortie également.

Rinjani, Silver Sails, Heart Of Darkness, He’s A Keeper, Gordonstoun, Manetheren, Respectable Rock, Volatile Energy ont trotté sous l’oeil attentif de Shirish Narang.

Les nouveaux

Across Seattle
Barrack Street
Due Volte
Falkland
Gordonstoun
Got To Fly
Hit The Green
Manetheren
Mr Crumford
Nebula
Perfect Jay
Perovskia
Respectable Rock
River Of January
Sandy Sport
Silver Heritage
Spring Man
Watch Me Dad
Wild Rendez-Vous

Les anciens

Silver Sails
Man From Seattle
Horse Guards
Hard Day’s Night
Good Buddy
Gingerbread Man
Gimme Green
Galtero et Nabeel Sheik
Bypass
Bonjour Baby
Blazing Heart
Blazing Heart dans son box
Alshibaa
Airtaxi

L’ambiance

Subiraj Gujadhur et Dario Basset Rougé

 

Shirish Narang
Raj Ramdin et Bernard Lincoln
Un coursier de l’écurie Sewdyal prenant son bain
Les palefreniers de l’établissement Rousset à l’ouvrage
Camille Merven
Amar Sewdyal tout souriant

Entraînement au Centre Guy Desmarais : Captain Ram démarre les hostilités

Jeune et dévoué, il compte trois ans d’expérience dans le domaine journalistique. S’il s’occupe du sport en général, il est spécialisé dans les courses hippiques. Fans de la chanson bollywoodienne, il est passioné de cuisine.