EditoFeatured

Combat contre la pêche illégale : des recrutements à prévoir

Le président de la Fisheries Protection Officers Union (FPOU), Naidu Vythilingum, se dit satisfait que leur demande, formulée pour le recrutement des gardes-pêche, a été agréée. Il salue le ministre de l’Économie océanique, des ressources marines, des pêches et du transport maritime, Sudheer Maudhoo, pour son soutien, tout en reconnaissant que ce recrutement apporterait une bouffée d’oxygène aux Fisheries Protection Officers.

Naidu Vythilingum confie qu’il y avait auparavant un manque d’effectifs et par conséquent, cela posait beaucoup de difficultés aux officiers pour exercer leurs activités quotidiennes. Par ailleurs, il remercie Sudheer Maudhoo pour la construction d’un nouveau Fisheries post à Case-Noyale et la rénovation de certains bâtiments qui a rendu l’environnement de travail des officiers plus confortable.

D’autre part, le président de la Fisheries Protection Officers Union souhaite que le ministre tienne aussi en compte le problème d’uniformes et d’équipements.
« Il nous faut des bateaux plus rapides pour traquer la pêche frauduleuse, » a-t-il encore ajouté.

Naidu Vythilingum a pris comme exemple l’unité de l’île Rodrigues qui, elle, dispose d’un drone pour mieux contrer les pêches illégales dans ses eaux.

Combat contre la pêche illégale : des recrutements à prévoir

Related Posts